Armée de l'Air

01/08/2021 | News release | Distributed by Public on 01/08/2021 17:28

08/01/2021 | Tours : Clap de fin pour la Police du ciel

Protéger la population contre toute menace aérienne

La posture permanente de sûreté Air constitue, avec la dissuasion, une des deux missions permanentes et prioritaires de l'armée de l'Air et de l'Espace. Elle permet, en toutes circonstances, de protéger les Français contre toute menace aérienne et de garantir la souveraineté de l'espace aérien national, d'où sa fonction de Police du ciel.

C'est un dispositif actif quotidiennement, et sans interruption, qui consiste à détecter, grâce notamment aux centres de détection et de contrôle dont celui de Cinq-Mars-la-Pile, les 12 000 avions qui transitent par l'espace aérien français. Il permet également d'identifier et de classifier les aéronefs et, enfin, d'intervenir, si nécessaire, dans des délais très courts.

La BA 705 et Cinq-Mars-la-Pile, garantes de la sureté aérienne nationale

Depuis 20 ans, la base aérienne 705 de Tours accueille ponctuellement des dispositifs de Police du ciel, provenant d'autres bases aériennes ou aéronavales. Ils sont composés d'avions de chasse, de personnels navigants et de mécaniciens qui les mettent en œuvre.

Les responsabilités allouées à cette base, notamment à son centre de détection et de contrôle de Cinq-Mars-la-Pile, sont considérables : allant du contrôle aérien au soutien météorologique, à la gestion du péril aviaire, la sécurité incendie sauvetage en passant par la protection de la zone opérationnelle, le soutien médical, ou bien même le maintien en condition des systèmes d'information et de communications. Au total, près de 40 personnes de la BA 705 sont à pied d'œuvre pour assurer ces contrats opérationnels.

Une page se tourne

Prenant appui sur un réseau de bases aériennes, le dispositif de la Police du ciel « chasse » se reconfigure en conservant ses capacités d'intervention et sa robustesse.

Sur deux ans, la BA 705 aura accueilli la Police du ciel pendant près de neuf mois. En guise de clap de fin, la dernière permanence assurée sur la BA 705 a été tenue par les Mirage 2000-5 du groupe de chasse 1/2 « Cigognes », de la base aérienne 116 de Luxeuil-les-Bains.

Pour marquer l'évènement, l'ensemble des différentes spécialités de la BA 705 impliquées dans cette mission a formé une haie d'honneur pour saluer une dernière fois le décollage des « Cigognes » depuis le sol tourangeau.

La base aérienne 705 reste toutefois en mesure d'accueillir des aéronefs militaires, si la situation l'exige, jusqu'au 30 juin 2021.