Compagnie Générale des établissements Michelin SA

06/01/2021 | Press release | Distributed by Public on 06/01/2021 10:08

Movin’On 2021 : Michelin présente deux innovations pour accélérer le développement de la mobilité durable

Movin'On 2021 : Michelin présente deux innovations pour accélérer le développement de la mobilité durable

  • Le projet « WISAMO », une innovation pour contribuer à la décarbonation du transport maritime.
  • Un pneumatique conçu pour la compétition contenant 46% de matériaux durables.

A l'occasion de Movin'On 2021, sommet mondial de la mobilité durable, Michelin passe de l'ambition à l'action en présentant deux innovations en lien avec les grands enjeux du futur de la mobilité. Portant sur l'efficacité du transport et la préservation des ressources, les solutions présentées par Michelin sont au cœur des combats menés par Movin'On et son écosystème, afin de favoriser une mobilité ayant moins d'impact sur la planète.

Le projet « WISAMO », une solution innovante pour contribuer à la décarbonation du transport maritime.

Le projet WISAMO présente une aile gonflable, rétractable et automatisée, s'installant sur les navires marchands et de plaisance. Prenant pour acronyme les 2 premières lettres des mots « Wing Sails » et « Mobility », le projet WISAMO est né d'une rencontre entre la Recherche & Développement Michelin et deux inventeurs suisses partageant la vision 'tout durable' du Groupe.

L'aile utilise la propulsion du vent, énergie gratuite, universelle et inépuisable. Cette aile gonflable, au design révolutionnaire, permettra de diminuer la consommation de carburant et d'avoir ainsi un impact environnemental positif en réduisant les émissions de CO2. Conçue et développée par l'équipe projet WISAMO, elle pourra être installée sur la majorité des navires marchands et bateaux de plaisance.

Particulièrement adaptée aux rouliers, vraquiers, gaziers et pétroliers, cette aile pourra être installée au moment de la conception du bateau, en équipement d'origine, ou en rétrofit sur un navire déjà opérationnel.

L'aile possède une large plage d'utilisation, notamment au 'près' (vent de face), lui permettant d'avoir un spectre d'utilisation parmi les plus larges du marché. L'aile pourra être utilisée sur toutes les voies maritimes. Rétractable, elle facilitera les arrivées portuaires et le passage sous les ponts. Elle permettra un gain en carburant pouvant aller jusqu'à 20%* par navire.

Une collaboration avec Michel Desjoyaux, skipper de renom et ambassadeur du projet permet aux équipes de recherche de Michelin d'en parfaire la mise au point. Les retours et connaissances techniques de ce navigateur expérimenté permettront de la tester dans des conditions réelles et applicables au transport maritime. « L'avantage de la propulsion vélique est que l'énergie du vent est propre, gratuite et universelle. De plus, cette énergie ne fait pas l'objet de polémique. Son utilisation est plus que prometteuse pour améliorer l'impact environnemental des navires marchands » a déclaré Michel Desjoyeaux.

Un premier bateau de transport maritime sera équipé courant 2022. Michelin prévoit une industrialisation la même année, à la suite des phases de tests.

Le projet WISAMO est une contribution de Michelin pour une mobilité maritime plus verte et respectueuse, en anticipation des réglementations à venir. Michelin entend également agir afin de réduire l'impact environnemental de sa chaine logistique. Au-delà de cet engagement, et dans la ligne de son plan stratégique, le Groupe fonde une partie de sa croissance sur le développement d'activités nouvelles.

Un pneumatique intégrant 46% de matériaux durables à l'épreuve de la piste.

A l'occasion de Movin'On 2021, Michelin dévoilera également un pneumatique de compétition intégrant 46% de matériaux durables équipant le prototype à hydrogène Mission H24 de GreenGT, une voiture développée pour les courses d'endurance.

En révélant une innovation totalement inédite destinée à la compétition, Michelin résout une équation souvent perçue comme insoluble pour un pneumatique : concilier fort taux de matériaux durables et très hautes performances.

L'atteinte de ce pourcentage très élevé a notamment été rendue possible grâce à l'augmentation de caoutchouc naturel et à l'intégration de noir de carbone recyclé à partir de pneus en fin de vie. Parmi les matériaux durables (biosourcés ou recyclés) présent dans ce pneumatique, figurent également des produits du quotidien, à l'image d'écorces d'orange et de citron, de l'huile de tournesol, de l'huile de résine, de sapin, ou encore de l'acier recyclé issu de boites de conserve.

Laboratoire technologique grandeur nature, la compétition sportive permet à Michelin de développer et tester de nouvelles solutions technologiques, et cela dans des conditions d'utilisation extrêmes.

Avec ce nouveau pneumatique innovant, Michelin démontre sa capacité à intégrer un taux toujours plus élevé de matériaux durables dans ses produits sans nuire à leurs performances.

Cette année, Michelin a annoncé son ambition d'atteindre 100% de matériaux durables dans tous ses pneus à horizon 2050. Cette ambition verra une première concrétisation dès 2030, avec un objectif de 40% de matériaux durables intégrés dans ses pneumatiques à l'échelle du Groupe.

En parallèle de l'intégration de matériaux durables dans ses pneus, Michelin met également en œuvre des procédés d'éco-conception pour limiter l'impact environnemental du pneumatique à toutes les étapes de son cycle de vie, depuis l'approvisionnement en matières premières en passant par la production, l'usage, et jusqu'à la phase de recyclage.

* Ce gain sera variable en fonction du type de bateau, de sa route, ou des conditions météorologiques

Nous partageons une valeur cardinale avec Movin'On et ses partenaires, la conviction que la mobilité, le mouvement au sens large, sont constitutifs de la vie et sources de progrès. Les deux solutions innovantes que nous présentons à l'occasion du sommet mondial de la mobilité durable cette année, sont autant de preuves tangibles et concrètes de notre volonté de rendre la mobilité toujours plus durable.
Florent Menegaux, Président du groupe Michelin