Les Républicains

05/17/2018 | Press release | Distributed by Public on 05/17/2018 03:39

Philippe Gosselin, député de la Manche : « l'explosion des taxes sur les carburants attaque très sérieusement le pouvoir d'achat de nos concitoyens »

« Qu'ont donc fait les automobilistes pour qu'à ce point vous les malmeniez ? »

Député de la 1ère circonscription de la Manche, Philippe Gosselin était particulièrement remonté, ce mercredi, lors de la séance de questions au Gouvernement, contre les mesures prises par ce dernier.

« Rouler est devenu un luxe », estime le député 'les Républicains' de la Manche citant la limitation de la vitesse à 80 km/h au 1er juillet prochain « avec une impréparation manifeste », les nouvelles règles de contrôle technique particulièrement onéreuses qui entrent en vigueur ce 20 mai , le « fiasco » de la généralisation de la dématérialisation des permis de conduire et des cartes grises. « Mais cela ne suffisait pas », ajoute Philippe Gosselin visant l'explosion des prix des carburants (depuis le 1er janvier, +84 centimes sur l'essence et +94 centimes sur le diesel) en grande partie en raison de « l'envol » des taxes. « Une fois de plus l'automobiliste est considéré comme une vache à lait », déplore Philippe Gosselin notant que cette explosion des prix des carburants « attaque, comme l'a constaté l'INSEE, très sérieusement le pouvoir d'achat de nos concitoyens. Cela touche une nouvelle fois les ruraux, ceux vivant dans les banlieues, tous ceux qui n'ont pas à proximité des moyens de transports alternatifs et qui doivent utiliser leur véhicule pour aller au travail , conduire les enfants à l'école ou faire leurs courses », observe Philippe Gosselin visant plus particulièrement l' « augmentation excessive de la contribution climat-énergie » et « l'alignement aveugle de la fiscalité du diesel sur l'essence ».