Results

CUPE - Canadian Union of Public Employees

03/01/2021 | Press release | Distributed by Public on 03/01/2021 13:41

Les travailleurs de la CSPAAT de l’Ontario votent en faveur de la grève

[Link] Les travailleurs de la Commission de la sécurité professionnelle et de l'assurance contre les accidents du travail de l'Ontario (CSPAAT) ont voté à 95,5 pour cent en faveur de la grève. Leurs négociations, qui frappent des difficultés inédites, atteignent un moment décisif.

« La CSPAATpréfère forcer 3 400 membres travaillants, qui soutiennent les Ontariens pendant une période de grande vulnérabilité, à débrayer au lieu de négocier avec eux un contrat équitable », résume Harry Goslin, président de l'Ontario Compensation Employees Union (OCEU), la section locale 1750 du SCFP. « Nous demandons peu de choses à notre employeur : des améliorations équitables en matière de rémunération, comme le permet le projet de loi 124, un plan pour résoudre les graves problèmes systémiques de charge de travail, et des solutions à nos quelque 600 griefs qui traînent depuis longtemps. »

« Les travailleurs de la CSPAATmanquent de ressources, poursuit M. Goslin. Par conséquent, ils sont poussés à leurs limites, d'autant plus que de nombreux travailleurs ontariens ont perdu leur rémunération, leurs avantages sociaux et leurs assurances collectives après avoir contracté la COVID-19 au travail. »

Les membres de l'OCEO-SCFP1750 servent les travailleurs ontariens, leurs proches et leurs employeurs, offrant des prestations pour compenser la perte de revenus, d'avantages sociaux ou d'assurances collectives aux employés admissibles qui ont subi un accident ou une maladie en raison de leur travail.

« Bien que nous ayons bon espoir que ce soutien massif au mandat de grève encouragera la CSPAATà négocier un accord équitable, nos membres sont prêts à entamer une grève du zèle et, en dernier recours, une grève générale, explique Harry Goslin. Mais, quels que soient les moyens de pression que nous exercerons, nous éviterons que les accidentés du travail en soient affectés. Nous encourageons la CSPAATà reconnaître l'importance de ses employés pour assurer la sécurité des travailleurs ontariens et à négocier un accord qui répond à nos propositions modestes et équitables.

L'OCEU-SCFP1750 représente plus de 3400 employés de la Commission de la sécurité professionnelle et de l'assurance contre les accidents du travail (CSPAAT), ainsi que 145 employés de l'Infrastructure Health and Safety Association (IHSA). Les négociations avec la CSPAATse poursuivent.