Results

Veolia Environnement SA

10/22/2019 | News release | Distributed by Public on 10/23/2019 02:22

Our Ocean 2019 : Veolia soutient les progrès de la connaissance en matière de protection des océans

La conférence internationale Our Ocean réunit chaque année depuis 2014 des représentants des gouvernements, de l'industrie, du monde associatif et de la recherche, pour échanger sur les moyens de protéger durablement les océans. L'édition 2019 (23-24 octobre, à Oslo) souligne l'importance de la connaissance, comme fondement des solutions et des politiques publiques efficaces pour protéger les océans. A cette occasion, Veolia présente ses engagements et les projets soutenus par sa Fondation.

Pour un océan propre et sain, protection et utilisation durable vont de pair. Menacé par les effets du changement climatique, de la pollution, de la perte de biodiversité et de l'utilisation non durable de ses ressources, la sauvegarde de l'océan pour les générations futures est une responsabilité partagée et une urgence mondiale.

La fondation Veolia : promouvoir le progrès des connaissances sur les océans

De façon inédite dans l'histoire du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC), l'océan est enfin identifié comme un enjeu majeur du changement climatique : c'est une belle victoire pour la Plateforme Océan et Climat, que la fondation Veolia soutient depuis son lancement en 2014.
Thierry Vandevelde
délégué général de la fondation Veolia

Cet outil de plaidoyer international, largement relayé par le Prince Albert II de Monaco, a permis de sensibiliser les décideurs et de développer les connaissances scientifiques sur les interactions entre océan et climat.

La fondation Veolia soutient par ailleurs des travaux de recherche de l'Institut du développement durable et des relations internationales (IDDRI) qui recensent plusieurs solutions pour protéger les océans.

« Ces actions en faveur des progrès de la connaissance sur les océans sont autant de leviers qui valident nos engagements en faveur de la protection des ressources. La publication du GIEC vient démontrer l'efficacité de ce parti-pris.»

'Aux origines de la pollution plastique' : la nouvelle expédition Tara Océan

La fondation Veolia soutient cette mission de la fondation Tara qui sillonne, de juin à novembre 2019, les 4 façades maritimes de l'Europe et explore 10 grands fleuves. Objectif : mieux comprendre et maîtriser la pollution plastique, dont 80 % est d'origine terrestre. Le voilier sillonne la mer du Nord, la mer Baltique, la côte Atlantique et enfin la mer Méditerranée. Les prélèvements réalisés permettent de mesurer localement les concentrations à l'embouchure des fleuves : la Tamise (Angleterre), l'Elbe et le Rhin (Allemagne), la Seine, la Loire, la Garonne et le Rhône (France), le Tage (Portugal), l'Èbre (Espagne) et le Tibre (Italie).

Identifier les sources de ces flux est incontournable pour mettre en place des politiques publiques efficaces contre la pollution des océans.

Veolia agit pour la protection des mers et des océans

Le rapport du GIEC The Ocean and Cryosphere in a Changing Climate nous alerte

Ce rapport anticipe les changements climatiques qui surviendront d'ici à 2100 et leurs impacts sur les mers et les océans : des régions habitées pourraient être submergées et les glaciers perdre jusqu'à 36% de leur masse. L'élévation du niveau des mers pourrait atteindre entre 43 et 84 centimètres et submerger des régions habitées par des centaines de millions de personnes. Dans le monde entier, les changements climatiques entraîneront d'importantes modifications des glaciers, du pergélisol et des océans. De 2015 à 2100, les glaciers perdront de 18 à 36% de leur masse dans le monde. Si les gaz à effet de serre continuent d'être émis en abondance, entre 49 et 89% du pergélisol peu profond pourrait dégeler. Les communautés humaines devront aussi affronter l'effondrement des stocks de poissons, la dégradation de plusieurs autres services écosystémiques, et des cyclones plus intenses et plus fréquents.

Précédent
Pollution plastique des océans
Veolia participe au projet STOP Ocean Plastics en Indonésie pour une gestion durable des déchets
Projet STOP : collecte des déchets plastiques à Muncar (Indonésie)
Mission microplastiques 2019 de Tara
Échantillon de microplastiques collectés par les chercheurs sur la goélette Tara
Veolia trie et recycle les plastiques
Suivant