Results

TotalEnergies SE

09/14/2021 | Press release | Distributed by Public on 09/14/2021 02:12

TotalEnergies et Air Liquide s’associent pour développer la production d’hydrogène bas carbone dans le bassin industriel normand

Paris, 14 septembre 2021 - TotalEnergies et Air Liquide s'associent pour décarboner la production d'hydrogène sur la plateforme de TotalEnergies en Normandie. Ce projet prévoit à terme la fourniture à TotalEnergies par Air Liquide d'hydrogène bas carbone en s'appuyant sur le réseau hydrogène d'Air Liquide en Normandie et sur la mise en œuvre d'une solution de captage et de stockage du CO2 (CCS) à grande échelle. En ligne avec l'objectif de neutralité carbone à horizon 2050 des deux entreprises, ce projet ambitieux s'inscrit dans une démarche de développement durable qui contribuera au développement d'un écosystème hydrogène bas carbone sur l'Axe Seine, progressivement adossé à des technologies comme le CCS et l'électrolyse.

Réduire les émissions de CO2

Dans le cadre d'un contrat à long terme, Air Liquide reprendra et exploitera l'unité de production d'hydrogène de la plateforme de TotalEnergies d'une capacité de 255 tonnes/jour. Raccorder cette unité au réseau hydrogène d'Air Liquide permettra d'en optimiser les performances et de développer à terme le premier réseau hydrogène bas carbone du monde. Ce réseau comprend déjà une unité de production d'hydrogène à Port-Jérôme sur laquelle Air Liquide a installé en 2015 sa solution CryocapTM de captage de CO2. Air Liquide envisage d'y ajouter une unité de production d'hydrogène renouvelable par électrolyse de grande taille.

De plus, les deux entreprises lanceront les études de développement d'un projet de captage et stockage (CCS) du CO2 afin de décarboner l'hydrogène produit par l'unité de la plateforme de Normandie, Air Liquide y installant son procédé CryocapTM pour capter le CO2 et TotalEnergies se chargeant du transport et du stockage du CO2, notamment, grâce aux projets de CCS développés en mer du Nord Northern Lights (Norvège) et Aramis (Pays-Bas).

La mise en œuvre de ces projets permettrait à terme de réduire les émissions de CO2 associées à la production d'hydrogène de l'unité d'environ 650 000 tonnes par an à horizon 2030.

Décarboner le bassin industriel normand

Cette coopération entre Air Liquide et TotalEnergies s'inscrit dans leur ambition commune de contribuer à décarboner les activités industrielles de l'Axe Seine. Ainsi, aux côtés d'autres industriels, les partenaires ont signé un protocole d'accord annoncé en juillet 2021, pour développer une infrastructure de captage et stockage du CO2 en Normandie, dont l'objectif est la réduction d'émissions de CO2, jusqu'à 3 millions de tonnes par an d'ici 2030.

Bernard Pinatel, Directeur général Raffinage-Chimie et membre du Comité exécutif de TotalEnergies, a déclaré : « Ce projet d'investissement sur notre plateforme de Normandie permet de renforcer sa compétitivité industrielle et contribue à assurer son avenir à long terme. Nous sommes ravis de nous associer avec Air Liquide dans des projets d'hydrogène bas carbone pour travailler ensemble à la réduction des émissions de CO2 de nos activités industrielles. Ces projets participent à l'effort collectif lancé au niveau de la Zone Industrielle du Havre et de l'Axe Seine. Cela s'inscrit pleinement dans l'ambition de TotalEnergies d'atteindre la neutralité carbone d'ici 2050. »

François Jackow, Directeur Général Adjoint et membre du Comité Exécutif du groupe Air Liquide, supervisant les activités Europe Industries, a déclaré : « Décarboner l'industrie est un enjeu majeur. L'éventail de solutions que nous avons développé nous permet d'accompagner nos clients face à la transition énergétique. Nous avons avec TotalEnergies un partenariat de longue date. Nous sommes heureux de le renforcer aujourd'hui avec la mise en place de solutions qui contribueront à terme à faire bénéficier le bassin industriel normand d'un réseau hydrogène bas carbone. En ligne avec notre objectif d'atteindre une neutralité carbone à horizon 2050, Air Liquide agit dès aujourd'hui pour développer la production d'hydrogène renouvelable et bas carbone et construire un avenir plus durable. »

Le projet de cession à Air Liquide de l'unité de production d'hydrogène est soumis au processus légal d'information-consultation des instances représentatives du personnel de TotalEnergies-Plateforme Normandie, et à l'approbation des autorités compétentes.

***

À propos d'Air Liquide
Air Liquide est un leader mondial des gaz, technologies et services pour l'industrie et la santé. Présent dans 78 pays avec 64 500 collaborateurs, le Groupe sert plus de 3,8 millions de clients et de patients. Oxygène, azote et hydrogène sont des petites molécules essentielles à la vie, la matière et l'énergie. Elles incarnent le territoire scientifique d'Air Liquide et sont au cœur du métier du Groupe depuis sa création en 1902.
Air Liquide a pour ambition d'être un leader de son industrie, d'être performant sur le long terme et de contribuer à un monde plus durable - avec au cœur de sa stratégie, un engagement marqué en faveur du climat et de la transition énergétique. Sa stratégie de transformation centrée sur le client vise une croissance rentable, régulière et responsable dans la durée. Elle s'appuie sur l'excellence opérationnelle et la qualité des investissements, de même que sur l'innovation ouverte et l'organisation en réseau mise en place par le Groupe à l'échelle mondiale. Grâce à l'engagement et l'inventivité de ses collaborateurs pour répondre aux enjeux de la transition énergétique et environnementale, de la santé et de la transformation numérique, Air Liquide crée encore plus de valeur pour l'ensemble de ses parties prenantes.
Le chiffre d'affaires d'Air Liquide s'est élevé à plus de 20 milliards d'euros en 2020. Air Liquide est coté à la Bourse Euronext Paris (compartiment A) et appartient aux indices CAC 40, EURO STOXX 50 et FTSE4Good.

TotalEnergies et le CCUS (Carbon Capture Utilisation Storage)
En ligne avec son ambition climat qui vise à atteindre la neutralité carbone d'ici 2050, la priorité de TotalEnergies est d'abord d'éviter puis de réduire ses émissions au minimum. Les technologies de CCS complètent ces actions en permettant de capturer et stocker des émissions résiduelles de la Compagnie et de ses clients. TotalEnergies est pleinement engagée dans le développement de la chaîne de valeur du CCUS et y consacre 10 % de son budget global annuel de R&D. L'ambition de TotalEnergies est de stocker au moins 5 millions de tonnes CO2 par an d'ici 2030, notamment grâce à des projets industriels de CCS comme celui de Northern Lights en Norvège.

À propos de TotalEnergies
TotalEnergies est une compagnie multi-énergies mondiale de production et de fourniture d'énergies : pétrole et biocarburants, gaz naturel et gaz verts, renouvelables et électricité. Ses 105 000 collaborateurs s'engagent pour une énergie toujours plus abordable, propre, fiable et accessible au plus grand nombre. Présent dans plus de 130 pays, TotalEnergies inscrit le développement durable dans toutes ses dimensions au cœur de ses projets et opérations pour contribuer au bien-être des populations.

Contacts Air Liquide

Contacts TotalEnergies

Avertissement

Ce communiqué de presse est publié uniquement à des fins d'information et aucune conséquence juridique ne saurait en découler. Les entités dans lesquelles TotalEnergies SE détient directement ou indirectement une participation sont des personnes morales distinctes et autonomes. TotalEnergies SE ne saurait voir sa responsabilité engagée du fait des actes ou omissions émanant desdites sociétés. Le terme « Compagnie » ou les termes « compagnie TotalEnergies » renvoient à la société TotalEnergies SE et aux sociétés contrôlées directement ou indirectement, et sont utilisés à des fins de convenance pour les besoins de la présente communication. De même, les termes « nous », « nos », « notre » peuvent également être utilisés pour faire référence aux filiales ou à leurs collaborateurs. Ce document peut contenir des informations et déclarations prospectives qui sont fondées sur des données et hypothèses économiques formulées dans un contexte économique, concurrentiel et réglementaire donné. Elles peuvent s'avérer inexactes dans le futur et sont dépendantes de facteurs de risques. Ni TotalEnergies SE ni aucune de ses filiales ne prennent l'engagement ou la responsabilité vis-à-vis des investisseurs ou toute autre partie prenante de mettre à jour ou de réviser, en particulier en raison d'informations nouvelles ou événements futurs, tout ou partie des déclarations, informations prospectives, tendances ou objectifs contenus dans ce document.