IOC - International Olympic Commitee

10/12/2018 | Press release | Distributed by Public on 10/12/2018 10:37

Du sport scolaire aux Jeux Olympiques de la jeunesse

Buenos Aires 2018

Le pentathlon est un sport bien plus traditionnel que complexe au sein du mouvement olympique. Présent lors des Jeux antiques, le pentathlon moderne s'est adapté à travers les années et se trouve être un des piliers de la transmission des valeurs olympique.

Tout cela se répercute bien évidemment sur les Jeux Olympiques de la Jeunesse de Buenos Aires 2018, où la Mexicaine Melissa Mireles représentera son pays dans la compétition féminine. 'L'école que j'ai fréquentée à la maternelle, en primaire et en secondaire - l'institut Tepeyac de Cuautitlán Izcalli - est l'endroit où j'ai découvert le pentathlon', a-telle expliqué.

'Depuis que nous sommes toutes petites, mes parents nous ont amenées, moi et ma soeur Mariana, à pratiquer la natation. C'est à cette époque que la directrice des sports a suggéré, à ma sœur pour commencer, de s'entraîner en natation avec l'équipe de pentathlon car le niveau était meilleur Plus tard, je m'y suis mise aussi, mais c'est l'équitation qui a retenu notre attention. Mon père nous a emmenées monter les chevaux depuis notre plus jeune âge et nous adorons les chevaux. C'est ainsi que j'ai démarré ma carrière sportive, il y a déjà onze ans'.

En plus de la natation et de l'équitation, le pentathlon moderne est complété par l'escrime et l'épreuve finale du combiné course à pied/tir, mais la version JOJ a été adaptée pour les jeunes athlètes, et comprend la natation, l'escrime et la 'course laser' (athlétisme et tir).

'Depuis que je suis toute petite, l'un de mes objectifs a été de participer aux Jeux olympiques. Pouvoir être présente à Buenos Aires 2018, c'était le rêve que j'avais commencé à faire en 2014, alors que les JOJ avaient lieu à Nanjing. Et plus particulièrement quand j'ai appris que j'aurai juste le bon âge pour participer' a commenté Melissa, née à Mexico City et qui vit toujours dans la capitale mexicaine. 'J'étais très motivée, car cette opportunité ne se présente qu'une fois dans la vie et je suis heureuse d'être la représentante mexicaine aux troisièmes Jeux Olympiques de la Jeunesse', a-t-elle ajouté.

Poursuivant son rêve de devenir une athlète olympique, Mireles s'est rendue aux Jeux Panaméricains des moins de 18 ans à Merida où il n'y avait qu'un quota par sexe à gagner en pentathlon moderne pour l'Amérique du nord, centrale et les Caraïbes, 'Pour me qualifier, je suis allée à l'étranger, en particulier pour m'améliorer en escrime. Je me suis entraînée en Pologne, en Espagne et en République tchèque. C'était l'une des compétitions que j'ai le plus appréciées et à la fin, j'ai gagné. Mais c'était aussi sans aucun doute l'une des épreuves où j'ai le plus appris et surtout où j'ai réalisé de quoi j'étais capable', a déclaré la jeune championne qui représentera le Comité olympique mexicain dans la capitale argentine.

En plus de sa magnifique performance aux Jeux Panaméricains, Mireles n'a pas manqué de souligner le potentiel du Mexique dans ce sport et a évoqué la blessure qu'elle avait dû surmonter pour obtenir son ticket olympique. 'Je suis heureuse de dire que nous avons atteint un très haut niveau. Cela dit, deux semaines avant les Panaméricains, je me suis blessée au tendon du genou. Ça devenait vraiment pénible, même quand je faisais du jogging et c'était difficile. Mon médecin m'a soignée et il m'a laissé décider de participer ou non, les entraîneurs ont fait de même. J'ai décidé d'y aller avec le soutien de mes parents et de mes coaches. Même si je n'étais pas à 100% physiquement, je l'étais mentalement. Heureusement, je suis entourée de personnes incroyables qui m'ont donné leur amour et leur confiance et qui n'ont jamais douté de moi'.

Depuis que je suis toute petite, l'un de mes objectifs a été de participer aux Jeux olympiques. Pouvoir être présente à Buenos Aires 2018, c'était le rêve que j'avais commencé à faire en 2014, alors que les JOJ avaient lieu à NanjingMelissa Mireles Mexique

Lors de l'épreuve finale pour la qualification aux JOJ, Melissa a honoré le drapeau 'tricolor', laissant le Brésil prendre le quota pour l'Amérique du Sud. 'À la fin, j'étais dans le trio de tête de la course Laser. Le Mexique l'a fait et nous avons remporté l'or, l'argent et le bronze. Je n'ai pas de mots pour exprimer le bonheur que j'ai ressenti lorsque j'ai réalisé ce que j'avais accompli et je suis très reconnaissant envers mes amis, la fédération sportive mexicaine, mes entraîneurs et ma famille pour avoir participé à ce rêve', a déclaré Melissa Mireles avant sa compétition à Buenos Aires 2018.

Elle a entamé la dernière étape de son entraînement dans l'espoir de marquer l'histoire en Argentine. 'Je voudrais gagner une médaille pour le Mexique, j'ai pour objectif de réaliser ma meilleure compétition, ce qui signifie obtenir mon meilleur score dans chaque discipline et surtout d'en profiter, je pense que cela ira de pair avec les résultats. Je suis vraiment émerveillée par la manière dont ils organisent cet événement. Je suis prête à profiter de chaque instant durant la compétition, et en dehors de la compétition.'