Results

Government of the Grand Duchy of Luxembourg

07/15/2020 | Press release | Distributed by Public on 07/15/2020 08:14

Performance énergétique des bâtiments: de nouvelles mesures ouvrant la voie vers le 'bâtiment de demain'

Afin d'atteindre les objectifs ambitieux que s'est fixés le Luxembourg dans son PNEC (plan national intégré en matière d'énergie et de climat) en matière d'efficacité énergétique, le Conseil de gouvernement a approuvé dans sa séance du 15 juillet 2020 un avant-projet de règlement grand-ducal concernant la performance énergétique des nouveaux bâtiments fonctionnels et d'habitation, soumis par le ministre de l'Énergie, Claude Turmes, visant l'amélioration de la performance énergétique globale des bâtiments sur le territoire luxembourgeois.

'La mise en conformité avec nos objectifs climatiques aujourd'hui nous permet à atteindre la neutralité climatique en 2050. De plus, l'amélioration de la performance énergétique de nos bâtiments est non seulement bénéfique pour le climat, mais également pour l'économie puisqu'elle soutient directement l'artisanat', souligne le ministre de l'Énergie.

1) Une nouvelle classe de performance énergétique A+

L'avant-projet de règlement grand-ducal prévoit l'introduction d'une nouvelle classe de performance énergétique A+ sur base volontaire permettant d'identifier et de renseigner un dépassement des exigences de la classe A.

'En ce qui concerne les bâtiments résidentiels, nous avons déjà pu acquérir, en coopération avec les entreprises, une grande expérience dans le domaine du bâtiment à zéro émissions. Cette expérience doit maintenant aussi être appliquée aux bâtiments fonctionnels. La classe énergétique A+ sur base volontaire nous permettra également de maintenir nos programmes de subventions existants pour les systèmes de chauffage renouvelables et donc de nous orienter activement vers des bâtiments à 100% sans chauffage fossile', explique Claude Turmes.

2) Un encadrement pour les bâtiments fonctionnels

Pour rattraper le retard par rapport aux exigences d'efficience énergétique que les bâtiments fonctionnels avaient sur les bâtiments d'habitation, l'avant-projet de règlement grand-ducal prévoit un nouveau cadre pour les bâtiments fonctionnels destiné à promouvoir l'amélioration de la performance énergétique globale des bâtiments.

'À travers ces nouvelles dispositions, le gouvernement instaure un cadre propice à la construction du 'bâtiment de demain'. Je me félicite que le Luxembourg fixe un cadre permettant d'améliorer la performance énergétique du secteur du bâtiment, d'y intégrer dès le départ de l'énergie solaire et d'ainsi faire baisser les émissions carbone de notre pays', a déclaré Claude Turmes.

Alors qu'aujourd'hui les bâtiments fonctionnels disposent encore souvent de systèmes séparés de chauffage et de climatisation, les concepteurs devront se pencher au futur sur la combinaison de production de chaleur et de froid par un même équipement, à savoir la pompe à chaleur. Selon Claude Turmes: 'Passer de deux systèmes distincts à un seul permettra une optimisation des coûts.'

3) L'accueil de l'électromobilité mieux anticipé

Afin de rendre tous les bâtiments sur le territoire national prêts pour l'accueil de l'électromobilité, des exigences minimales sont introduites concernant l'accueil de points de recharge pour véhicules électriques ou hybrides rechargeables.

'Combinées avec l'exigence d'installer un système de gestion intelligente de charge pour les bâtiments ayant plus de 20 emplacements de parking, ces mesures faciliteront non seulement la transition vers l'électromobilité, mais elles permettront également une réduction des coûts. La pré-installation réduit les coûts futurs de travaux et d'installation ultérieurs', a souligné le ministre.

Il est à noter que des formations spécifiques pour les experts qui établissent les certificats de performance sont prévues dès l'automne 2020.

Communiqué par le ministère de l'Énergie et de l'Aménagement du territoire