IOC - International Olympic Commitee

02/09/2018 | Press release | Distributed by Public on 02/09/2018 18:22

Samedi 10 février 2017. Au programme aujourd'hui

PyeongChang 2018

La première médaille d'or des Jeux Olympiques de PyeongChang 2018 sera attribuée dans l'après-midi à l'arrivée du skiathlon femmes en ski de fond, où la Norvégienne Marit Bjørgen va tenter la passe de trois. En action pour les médailles, les patineurs sur piste courte, les patineuses sur anneau de vitesse, les biathlètes féminines, et les hommes volants du saut à ski.


Ski de fond : skiathlon femmes à 16h15 locales

Le format du skiathlon 15 km (7,5 km en style classique, changement de skis puis 7,5 km en style libre, le tout lancé en départ groupé en ligne), existe depuis les Jeux Olympiques de Turin en 2006, et s'appelait alors 'poursuite'. La gagnante des deux dernières éditions, à Vancouver en 2010 et à Sotchi en 2014 est la Norvégienne Marit Bjørgen, encore présente aujourd'hui à Alpensia pour tenter la passe de trois. Le circuit à PyeongChang consiste en deux boucles de 3,8 km à parcourir en style classique, puis deux autres boucles en pas de patineur après un 'passage au stand'. La première qui passe la ligne d'arrivée s'impose. L'épreuve pré-olympique de Coupe du monde disputée en février 2017 a été gagnée par la Polonaise Justyna Kowalczyk qui s'est réjouie de la qualité du parcours. Le podium du skiathlon féminin sera le premier des Jeux d'hiver 2018.

Patinage de vitesse sur piste courte : 1500 m hommes à 19h00 locales

Les 13 tours 1/2 de la patinoire de Gangneung promettent d'être particulièrement animés et indécis, tant les prétendants à la médaille d'or se bousculent. Le tenant du titre est le Canadien Charles Hamelin, qui a continué après sa victoire à Sotchi 2014 à briller sur la distance, comme sur d'autres par ailleurs. Mais les patineurs de la République de Corée vont évoluer devant leur public, et Lim Hyo-Jun, tout comme Hwang Dae-Heon qui se battent systématiquement pour la victoire dans la Coupe du monde 2017-2018 de l'ISU, tout comme Sin Da-woon, le champion du monde 2017 du 1500 m, ont de sérieux arguments à faire valoir.

Patinage de vitesse : 3000 m femmes à 20h00 locales

Deux grandes dames du patinage de vitesse des années 2000 et 2010 vont sans doute à nouveau se retrouver face à face lors de cette première épreuve de patinage de vitesse sur l'anneau de Gangneung : la Néerlandaise Ireen Wüst et la Tchèque Martina Sablikova. Leur parcours sur trois éditions des Jeux est presque identique : Wüst première, Sablikova 7e à Turin en 2006, Sablikova première, Wüst 7e à Vancouver en 2010, Wüst à nouveau gagnante à Sotchi en 2014 devant Sablikova, médaillée d'argent ! Les championnats du monde simple distance de l'ISU 2017 ont eu lieu en février sur l'anneau olympique coréen et à l'arrivée du 3000 m, Wüst l'a emporté de 60/100e de seconde sur Sablikova. PyeongChang 2018 pour les départager ?

Biathlon : 7,5 km sprint femmes à 20h15 locales

L'épreuve la plus courte du biathlon, un format nerveux avec deux passages au stand de tir (couché puis debout) pour dix cibles à blanchir au total, chaque tir manqué entraînant un tour de pénalité de 150 m. De plus, l'ordre d'arrivée du 7,5 km sprint détermine celui du départ de la poursuite 10 km : les écarts sont conservés et la gagnante du sprint s'élance la première devant ses poursuivantes. C'est une épreuve toujours très ouverte, qui a notamment connu sept gagnantes différentes lors de la saison 2016-2017, la plus constante ayant été la Tchèque Gabriela Koukalová qui a pris le globe de cristal de la spécialité, et a aussi gagné le titre mondial à Hochfilzen (Autriche). La double tenante du titre olympique (2010 et 2014) est la Slovaque Anastasia Kuzmina.

Saut à ski : tremplin normal hommes à 21h35 locales

Les hommes volants sont tout de suite en action sur le tremplin HS109 d'Alpensia, sur deux sauts chacun dont le total (longueur + points de style) déterminera les places sur le podium. Lors de l'épreuve de Coupe du monde pré-olympique disputé en février 2017, le Polonais Maciej Kot l'a emporté devant l'Autrichien Stefan Kraft et l'Allemand Andreas Wellinger. Mais le tenant du titre polonais Kamil Stoch est toujours là, et compte bien rééditer son exploit des Jeux de Sotchi 2014. Encore une épreuve très ouverte, qui se jouera aussi sur la forme du moment, avec des favoris comme Kamil Stoch et Stefan Kraft, mais aussi un grand nombre d'outsiders norvégiens, japonais, slovènes, autrichiens, polonais et allemands, prêts à tirer leur épingle du jeu.

Et sur les autres terrains des Jeux...

Première moitié de la compétition de luge hommes sur la piste de glace d'Alpensia avec les manches 1 et 2. Début de la nouvelle compétition de double mixte en curling avec les premiers matches du tour préliminaire. Matches féminins Japon-Suède et Suisse-Corée en hockey sur glace, qualifications du slopestyle snowboard hommes.