Results

UN - United Nations

11/27/2020 | Press release | Distributed by Public on 11/27/2020 16:38

​​​​​​​Le Comité des ONG suspend, retire ou rétablit le statut consultatif de 385 organisations non gouvernementales auprès de l’ECOSOC

Le Comité chargé des organisations non gouvernementales (ONG) a tenu ce matin, avec l'autorisation « exceptionnelle » du Conseil économique et social (ECOSOC)*, une session d'une demi-journée au cours de laquelle il a suspendu le statut consultatif de 187 ONG et retiré celui de 142 autres ONG qui n'ont pas répondu à ses trois derniers rappels. Le Comité a aussi décidé de rétablir le statut de 56 ONG dont l'Association africaine de l'eau (AAE).

Au cours d'une brève réunion en personne, dans la salle de l'Assemblée générale, le Président du Comité, M. Mohamed Awadalla Sallam Adam, du Soudan, a rappelé qu'alors que la reprise de la session était initialement prévue du 18 au 28 mai et le 5 juin, les restrictions liées à la COVID-19 en vigueur au Siège de l'ONU en ont décidé autrement. L'ECOSOC a alors fixé la reprise de session du 31 août au 4 septembre, mais avec le piratage, au mois de juin, d'une des plateformes technologiques utilisées par le Service des ONG, l'accès aux données sur les demandes de statut consultatif s'est avéré impossible.

Le Comité a donc tenu une réunion informelle, le 8 octobre, pour décider d'une reprise de session avant la fin de cette année. Une demande a été faite à l'ECOSOC pour qu'il accorde le temps et les ressources supplémentaires de façon à ce que le Comité puisse rattraper le temps perdu en 2021. Le 25 novembre dernier, l'ECOSOC a autorisé le Comité « à titre exceptionnel » à convoquer une réunion aujourd'hui et huit supplémentaires en 2021.

Parmi les ONG qui ont récupéré aujourd'hui leur statut consultatif auprès de l'ECOSOC, il faut citer l'organisation ivoirienne « Association africaine de l'eau (AAE) », créée en 1980 sous le nom d'« Union Africaine des Distributeurs d'Eau (UADE) ». L'AAE a pour objectif d'assurer une action coordonnée pour l'acquisition et l'amélioration des connaissances en matière d'eau, d'assainissement et d'environnement, notamment sur les plans technique, juridique, administratif et économique. L'ONG mène actuellement plusieurs activités dont le programme du « Water Operators Partnership » avec ONU-Habitat, dont l'objectif est principalement le partage d'expériences et le renforcement des capacités des opérateurs des secteurs de l'eau et de l'assainissement. Le programme est d'ailleurs appuyé par la Banque africaine de développement (BAD) et d'autres institutions financières.

Le Comité a également rétabli le statut consultatif de l'ONG sénégalaise « Centre de recherches et de promotion pour la sauvegarde des sites et monuments historiques en Afrique ». Le Centre propose des études de projets et maîtrises d'œuvre des chantiers de restauration des monuments et de sauvegarde des centres historiques. L'ONG s'est dotée de laboratoires de conservation travaillant sur les techniques appropriées pour les matériaux traditionnels. Elle offre enfin une assistance aux États africains pour la promotion de leurs monuments en vue de leur insertion dans la vie économique, culturelle et sociale, et dans le secteur du tourisme.

Le Comité, qui est composé 19 membres, examine les demandes de statut consultatif auprès de l'ECOSOC et les demandes de reclassement présentées par des ONG. Il prend aussi note des rapports quadriennaux que sont tenues de présenter les ONG dotées d'un des trois statuts, à savoir le statut consultatif général, le statut consultatif spécial et l'inscription sur la Liste.

La prochaine session du Comité chargé des ONG se tiendra du 18 au 29 janvier et le 10 février 2021, les reprises de session sont programmées du 17 au 25 mai, puis le 27 mai et le 7 juin 2021.

* E/2021/L.9