UN - United Nations

09/30/2019 | Press release | Distributed by Public on 09/30/2019 14:51

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 30 septembre 2019

(La version française du Point de presse quotidien n'est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l'ONU:

Secrétaire général

Aujourd'hui, et au courant du weekend, le Secrétaire général a continué de rencontrer des dirigeants venus participer au débat de haut niveau de l'Assemblée générale qui doit s'achever aujourd'hui.

Samedi, il est intervenu à la réunion ministérielle de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) et de l'ONU.

Le Secrétaire général a indiqué que, depuis sa création au plus fort de la guerre froide, l'ASEAN a démontré les valeurs de l'intégration régionale et des approches partagées face aux défis locaux et mondiaux. Il a noté qu'en vertu du partenariat global entre l'ASEAN et l'ONU, notre engagement rapproché se poursuit dans un large éventail de secteurs et d'initiatives conjointes. Au vu de l'atmosphère mondiale turbulente, une coopération rapprochée entre les organisations régionales et l'ONU demeure plus critique que jamais.

Cet après-midi, le Secrétaire général signera le registre de condoléances, ouvert à la Mission permanente de la France à l'occasion du décès de l'ancien Président français, Jacque Chirac.

Conseil de sécurité

Ce matin, le Conseil de sécurité a tenu une réunion sur la Syrie. À cette occasion, l'Envoyé spécial du Secrétaire général, M. Geir Pedersen, a indiqué que dans un mois, le 30 octobre, il compte réunir 150 hommes et femmes syriens pour le lancement d'une Commission constitutionnelle crédible, équilibrée et inclusive dirigée et contrôlée par les Syriens sous les auspices de l'ONU à Genève.

Il a indiqué qu'il estime que cela doit être un signe d'espoir pour le peuple syrien qui souffre depuis si longtemps. M. Pedersen a noté qu'il s'agit du premier accord politique concret entre le Gouvernement et l'opposition pour commencer à mettre en œuvre des aspects clefs de la résolution 2254, à savoir arrêter un calendrier et des modalités pour l'élaboration d'une nouvelle constitution. Il a ajouté que cela implique une acceptation claire de l'autre en tant qu'interlocuteur et un engagement à ce que les nominés s'assoient ensemble pour dialoguer en tête à tête et négocier, tout en laissant une place ouverte pour la société civile.

L'Envoyé spécial a souligné que la prochaine constitution de la Syrie appartient au peuple syrien et à lui seul. L'ONU préservera jalousement le fait que le processus est dirigé et contrôlé par les Syriens. Il a ajouté que ce sont les Syriens, et non pas des tiers, qui rédigeront la Constitution et que le peuple syrien doit l'approuver.

Syrie

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a indiqué que du 26 au 29 septembre, l'ONU et le Croissant-Rouge arabe syrien avaient terminé avec succès l'acheminement d'un convoi à Roukban, le long de la frontière jordanienne, pour fournir une aide humanitaire et appuyer les départs volontaires depuis le camp.

L'ensemble de l'opération s'est déroulé dans le cadre des principes humanitaires et des normes minimales de protection.

La distribution de vivres et de fournitures nutritives a conclu la livraison, qui a commencé, début septembre, pour aider quelque 15 000 personnes pendant un mois. Plus de 600 personnes ont obtenu des conseils juridiques et en termes de protection. Plus de 100 consultations médicales ont également eu lieu.

L'ONU et le Croissant-Rouge arabe syrien ont également aidé un premier groupe de 329 personnes qui ont volontairement quitté Roukban pour regagner des abris collectifs à Homs qui est contrôlé par le Gouvernement. Ces personnes ont obtenu l'autorisation des autorités syriennes et pourront ensuite regagner leur lieu d'origine ou la destination de leur choix.

Les évaluations des besoins, qui ont été effectuées le mois dernier, ont déterminé que sur la population de 15 000 personnes que compte Roukban, 37% souhaitent partir et 47% veulent rester, les 16% restants étant indécis.

L'ONU appelle à un accès continu aux personnes dans le besoin à Roukban. La troisième étape des opérations humanitaires qui s'y déroulent permettra également d'aider les personnes qui souhaitent partir à trouver des solutions durables.

Yémen

L'Envoyé spécial pour le Yémen, M. Martin Griffith, a salué, aujourd'hui, l'initiative d'Ansar Allah de libérer unilatéralement des détenus et a appelé l'ensemble des parties à veiller à leur retour sûr vers leur domicile.

Il a indiqué qu'il espère que cette mesure permettra de faire avancer les initiatives visant à faciliter l'échange de toutes les personnes détenues dans le cadre du conflit, comme l'exige l'Accord de Stockholm.

Il a également salué les mesures précédentes prises par le Gouvernement du Yémen et la Coalisation arabe qui ont permis de libérer les mineurs yéménites et d'appuyer leur réintégration auprès de leur famille.

L'Envoyé spécial a appelé les parties à œuvrer ensemble pour accélérer la libération, le transfert et le rapatriement des détenus dans le cadre du conflit et a incité les parties à se réunir à l'occasion la plus proche, afin de reprendre les discussions sur un prochain échange, comme l'exigent leurs engagements envers l'Accord de Stockholm.

Il a également remercié le Comité international de la Croix-Rouge pour le rôle précieux qu'il a joué lors de la libération des prisonniers.

Haïti

Après plusieurs jours de manifestations à Haïti, la Mission des Nations Unies pour l'appui à la justice en Haïti (MINUJUSTH) indique qu'elle suit de près les dernières évolutions.

L'ONU est préoccupée par les informations faisant état d'actes de violence et d'incendies criminels qui se seraient déroulés au cours des derniers jours dans l'ensemble du pays.

La MINUJUSTH appelle chacun à éviter d'avoir recours à la violence et salue le travail de la police nationale haïtienne qui a fait tout son possible pour assurer la sécurité du peuple haïtien, des institutions de l'État et de la propriété privée.

Entre temps, la Mission et les partenaires internationaux sont en discussion avec les parties prenantes locales pour trouver une issue pacifique à la crise et alléger les souffrances de la population qui subit l'impact de la crise.

Afghanistan

Dans une déclaration publiée ce weekend, le Secrétaire général s'est félicité du déroulement de l'élection présidentielle en Afghanistan, le 28 septembre. Il a salué tous les Afghans qui ont fait entendre leur voix démocratique et ont fait respecter leur droit de vote, bravant des préoccupations sécuritaires.

Il a également encouragé les parties prenantes à permettre aux institutions électorales d'exercer leurs pleines responsabilités, notamment en répondant à toute plainte par l'intermédiaire des canaux et procédures appropriés.

Journée internationale de la traduction

La Journée internationale de la traduction est célébrée aujourd'hui, marquée par un hommage aux professionnels linguistiques. Leur travail joue un rôle essentiel pour faciliter le dialogue, la compréhension et la coopération.

La date a été choisie pour coïncider avec la fête de Saint Jérôme, qui a traduit la Bible et qui est considéré comme le saint patron des traducteurs.

Cette Journée est marquée par des célébrations dans plusieurs bureaux de l'ONU dans le monde.