Department of Justice of Canada

05/21/2019 | Press release | Distributed by Public on 05/21/2019 11:19

Lutter contre le harcèlement sexuel en milieu de travail

Dans le budget de 2018, le gouvernement du Canada a répondu aux préoccupations du public et des intervenants concernant le harcèlement sexuel en milieu de travail en proposant d'investir 50 millions de dollars sur cinq ans dans deux programmes du ministère de la Justice Canada. De ce montant, 25 millions de dollars sont consacrés à l'augmentation du financement de l'aide juridique à l'échelle du pays pour aider les plaignants et les plaignantes victimes de harcèlement sexuel en milieu de travail. De plus, 25 millions de dollars sont réservés à l'élaboration d'un programme pancanadien de sensibilisation visant à mieux informer les travailleurs, en particulier les plus vulnérables, de leurs droits et de la façon dont ils peuvent obtenir de l'aide s'ils sont victimes de harcèlement en milieu de travail.
Ce programme permettra aux Canadiens et aux Canadiennes de toutes les provinces et de tous les territoires d'avoir accès à de l'information qui les aidera à identifier le harcèlement sexuel en milieu de travail, les possibilités de recours et à décider de la marche à suivre.

Quatre organismes de la Colombie-Britannique reçoivent des fonds dans le cadre de cette nouvelle initiative :

Migrant Workers Centre BC Society

En partenariat avec la Immigrant Services Society of BC, l'initiative de la Migrant Workers Centre BC Society, Increasing access to justice for newcomer communities in BC on workplace sexual harassment, améliorera l'accès à la justice pour les nouveaux arrivants vulnérables grâce à des conseils juridiques, à la vulgarisation juridique, au renforcement des capacités communautaires et à la collaboration avec des organismes. La Migrant Workers Centre BC Societyrecevra 910 824 $ sur cinq ans.

Victoria Immigrant and Refugee Centre Society

Le projet I am Safe fournira aux nouveaux arrivants de Victoria (Colombie-Britannique) de l'information sur le harcèlement sexuel en milieu de travail. D'autres activités de sensibilisation auprès des fournisseurs de services communautaires seront entreprises pour soutenir les employés plus vulnérables et plus difficiles à joindre, y compris les préposés aux soins à domicile. Des renseignements sur le harcèlement sexuel seront également fournis aux employeurs qui embauchent de nouveaux arrivants pour présenter la question d'un point de vue culturel et aider les employeurs à élaborer ou à harmoniser leurs politiques en fonction de leur main-d'œuvre diversifiée. La Victoria Immigrant and Refugee Centre Society recevra 361 974 $ sur cinq ans.

La Community Legal Assistance Society

Le projet Workplace Sexual Harassment Legal Advice Project fournira des conseils juridiques aux personnes partout en Colombie-Britannique qui allèguent du harcèlement sexuel en milieu de travail, y compris des renseignements et des conseils relatifs au Human Rights Codede la Colombie-Britannique, à la Loi canadienne sur les droits de la personne, à la Workers Compensation Act, à la Employment Standards Act, au Code criminel et à d'autres lois pertinentes, ainsi qu'à la common law. La Community Legal Assistance Societyrecevra 2 286 650 $ sur cinq ans.

Ending Violence Association of British Columbia

Le projet Prevention and Response To Workplace Sexual Harassment in BC: Improving Access to Information, Reducing Barriers and Transforming Workplace Culturepermettra d'élaborer des ressources de formation et de vulgarisation juridiques exhaustives, adaptées aux traumatismes et pertinentes sur le plan culturel à l'intention des employés, des employeurs, des collectivités autochtones et des organisations et services axés sur les droits juridiques des jeunes. Un carrefour en ligne sera créé pour soutenir l'accès du public à tous les documents et ressources. La Ending Violence Association of British Columbiarecevra 1 710 250 $ sur cinq ans.