ISED - Innovation, Science and Economic Development Canada

11/09/2021 | Press release | Distributed by Public on 11/09/2021 07:19

Le Canada réaffirme son soutien à la High Ambition Coalition dans la déclaration des dirigeants à la COP26

Le Canada réaffirme son soutien à la High Ambition Coalition dans la déclaration des dirigeants à la COP26

De : Environnement et Changement climatique Canada

Communiqué de presse

Aujourd'hui, le ministre de l'Environnement et du Changement climatique, l'honorable Steven Guilbeault, a réitéré l'appui du gouvernement du Canada à la High Ambition Coalition (une coalition qui favorise des ambitions élevées pour le climat) et a signifié l'aval de ce dernier aux mesures de lutte plus ambitieuses énoncées dans la déclaration des dirigeants à la COP26.

Le 9 novembre 2021 - Glasgow (Royaume-Uni)

Les changements climatiques ne peuvent plus être considérés comme une menace future. Ils sont bel et bien là. Des sécheresses aux incendies de forêt, en passant par l'érosion des berges et les inondations, les Canadiens en subissent déjà les effets. Les répercussions de plus en plus graves des changements climatiques transcendent les frontières et sont plus marquées dans les pays les plus vulnérables de la planète.

Aujourd'hui, le ministre de l'Environnement et du Changement climatique, l'honorable Steven Guilbeault, a réitéré l'appui du gouvernement du Canada à la High Ambition Coalition (une coalition qui favorise des ambitions élevées pour le climat) et a signifié l'aval de ce dernier aux mesures de lutte plus ambitieuses énoncées dans la déclaration des dirigeants à la COP26. La coalition vise à ce que l'objectif de 1,5 °C demeure la priorité absolue des mesures de lutte contre les changements climatiques à l'échelle mondiale et que l'aide à l'adaptation continue d'augmenter.

En 2015, le Canada a contribué à stimuler l'ambition des pays du monde entier et a fait preuve d'une grande détermination en militant pour que l'objectif de 1,5 °C soit inscrit dans l'Accord de Paris, objectif qui sous-tend sa politique sur le climat depuis et qui l'a incité à se joindre à la coalition.

Le Canada, qui se réchauffe deux fois plus rapidement que la moyenne mondiale, tient à ne pas franchir la barre du 1,5 °C. Cette limite est d'autant plus critique pour les pays en développement qui, bien souvent, n'ont pas les ressources adéquates pour combattre les changements climatiques et s'adapter à leurs impacts.

Avec cette nouvelle déclaration, le Canada et d'autres leaders du monde entier présents à Glasgow (dont la Nouvelle-Zélande, les États-Unis, l'État indépendant du Samoa, l'Italie, la Micronésie, l'Irlande, Trinité-et-Tobago, le Rwanda, les Seychelles et la République d'Angola) réclament une intensification de l'action climatique, notamment au moyen de contributions déterminées à l'échelle nationale revues à la hausse, de l'élimination progressive de la production d'électricité à partir du charbon sans dispositif d'atténuation, de la réduction des émissions mondiales de méthane d'au moins 30 p. 100 par rapport aux niveaux de 2020, de l'amélioration du soutien aux mesures d'adaptation pour les pays en développement et de l'atteinte de la carboneutralité d'ici 2050. L'objectif est de transformer les engagements ambitieux en actions concrètes : il s'agit d'une priorité tant pour la COP26 que pour les Canadiens de partout au pays.

Citations

« Depuis qu'il s'est joint à la coalition en 2015, le Canada a démontré sa volonté de rehausser continuellement son ambition dans le dossier du climat et de miser sur des plans pragmatiques pour livrer la marchandise. Nous sommes déterminés à prendre des mesures plus rigoureuses pour limiter les effets des changements climatiques et pour soutenir les collectivités vulnérables dans leurs efforts pour s'adapter aux réalités actuelles qui sont inévitables. S'il est clair qu'il reste encore du travail à faire, il est tout aussi clair que nous devons travailler tous ensemble. »

- L'honorable Steven Guilbeault, ministre de l'Environnement et du Changement climatique

Faits en bref

  • Jusqu'à présent, des pays comme la Finlande, la France, l'Allemagne, l'Irlande, l'Italie, la Nouvelle-Zélande, la Suède et la Suisse ont joint la coalition.

  • Les nouvelles cibles d'atténuation d'ici 2030 prises cette année par le Canada, le Japon et les États-Unis, conjuguées aux mesures ambitieuses prises par l'Union européenne et le Royaume-Uni, font en sorte que les pays qui représentent plus de la moitié de l'économie mondiale se sont maintenant engagés à respecter le niveau de réduction des émissions requis à l'échelle mondiale pour limiter le réchauffement à 1,5 °C.

  • Le 11 octobre 2021, le Canada figurait parmi la dizaine de pays qui ont fait savoir dès le départ qu'ils soutiendraient l'engagement mondial sur le méthane, qui vise à réduire les émissions mondiales de méthane de 30 p. 100 par rapport aux niveaux de 2020 d'ici 2030. L'engagement a été officialisé à la COP26 et compte maintenant sur l'appui de plus de 100 membres.

  • Le gouvernement du Canada est également déterminé à mettre au point un plan axé sur la réduction des émissions de méthane dans l'ensemble de l'économie canadienne et à réduire les émissions de méthane provenant des activités pétrolières et gazières d'au moins 75 p. 100 par rapport aux niveaux de 2012 d'ici 2030. Le Canada est le premier et le seul pays à soutenir à la fois l'engagement mondial et l'objectif de réduction de 75 p. 100, et une réglementation est prévue dans son approche.

  • Le Canada accélère l'élimination progressive du charbon d'ici 2030, tout en préconisant une transition équitable.

  • Le Canada est résolu à devenir carboneutre au plus tard en 2050. Le projet de loi C 12, soit la Loi canadienne sur la responsabilité en matière de carboneutralité, est devenu loi plus tôt cette année.

  • La semaine dernière, dans le cadre de la COP26, le Canada a annoncé qu'il allouerait aux mesures d'adaptation au climat au moins 40 p. 100 de son engagement financier dans la lutte contre les changements climatiques.

Liens connexes

Personnes-ressources

Joanna Sivasankaran
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l'Environnement et du Changement climatique
819-790-1907
[email protected]

Relations avec les médias
Environnement et Changement climatique Canada
819-938-3338 ou 1-844-836-7799 (sans frais)
[email protected]

Page Twitter d'Environnement et Changement climatique Canada

Page Facebook d'Environnement et Changement climatique Canada