OECS - Organisation of Eastern Caribbean States

04/07/2020 | Press release | Distributed by Public on 04/07/2020 16:10

Blue Light Distillery s'engage dans la lutte contre le COVID 19 à Grenade

Le gouvernement de la Grenade a confirmé son premier cas de COVID 19 le 22 mars 2020. Suite à cela, les produits désinfectants sont devenus rares voire impossibles à trouver dans les supermarchés de l'île.

Face à cette problématique, la marque de gin artisanal Blue Light Distillery s'est lancée dans la fabrication de solutions antiseptiques à base d'alcool et d'aloe vera. Dès le 24 mars 2020, l'entreprise a commencé à produire 100 bouteilles de 500 ml par jour afin d'approvisionner les supermarchés.

Aaron Salyer, Directeur de Blue Gin Distillery, a expliqué les raisons qui l'ont poussé à réorienter son outil de production de gin fabriqué à la main à base de baies de genièvre sauvage canadien vers la fabrication de solutions désinfectantes pour les mains.

Blue Light Distillery a choisi de produire des solutions désinfectantes pour deux raisons. D'abord, nous avons accès à l'alcool à haut pourcentage nécessaire à la fabrication des antiseptiques indispensables à la lutte contre le COVID 19. Ensuite, cela nous permet de maintenir l'entreprise à flots pendant cette crise. Le tourisme pèse de façon importante sur notre activité, hors aujourd'hui les bars et les hôtels sont fermés, et les bateaux de croisières n'accostent plus à la Grenade.

Blue Gin Distillery a également fait des dons de solutions hydro alcooliques à des maisons de retraites ainsi qu'aux habitants de l'île les plus touchés par la pauvreté.

Le couvre-feu instauré à la Grenade le 30 mars et l'interdiction de vente d'alcool ont également impactés la jeune entreprise fondée en 2018.

L'implication dans la lutte contre le COVID 19 permet à la seule entreprise de fabrication artisanale de gin de l'île de survivre en attendant la fin de la pandémie et la relance de l'activité économique et touristique à la Grenade.

À propos du projet INTERREG TEECA

Le projet TEECA (Trade Enhancement pour la Caraïbe orientale) est cofinancé par INTERREG Caraïbes et piloté par la Chambre de Commerce et d'Industrie de la Martinique (C.C.I Martinique), chef de file du projet, en partenariat avec l'Organisation des États des Caraïbes orientales (O.E.C.O), l'Agence Caribéenne de Développement à l'Export (Caribbean Export) et la Collectivité Territoriale de la Martinique (CTM).

Le projet INTERREG TEECA a été lancé en 2018. Il a pour vocation d'accompagner les entreprises martiniquaises et anglophones de l'O.E.C.O pour l'accès aux marchés francophones et anglophones à travers notamment des partenariats gagnant-gagnant. Ainsi, 29 entreprises sélectionnées à l'issue de l'appel à projets bénéficient actuellement d'un programme d'accompagnement sur mesure d'une durée de deux ans dans le but de se lancer à l'export.

Ce programme vise également à promouvoir l'esprit d'entreprise chez les jeunes des pays membres de l'O.E.C.O par le biais du TECCA Caribbean Entrepreneurship Challenge.

A propos du programme INTERREG CARAIBES 2014-2020

Coordonné par la Région Guadeloupe qui en est l'autorité de gestion, INTERREG Caraïbes est un programme de l'Union européenne qui permet à la Guadeloupe, la Guyane française, la Martinique et Saint-Martin, territoires à la fois français et européens, de mener des actions favorisant la coopération avec les pays voisins de la Grande Caraïbe. Ainsi, plus de 35 pays situés entre le Mexique au nord et le Venezuela au sud, sont inclus parmi les partenaires potentiels des projets financés par INTERREG Caraïbes.

A propos de l'Organisation des États de la Caraïbe Orientale (O.E.C.O)

L' Organisation des États de la Caraïbe Orientale (O.E.C.O en français) ou 'Organisation of Eastern Caribbean States' (OECS en anglais), est une organisation internationale et intergouvernementale créée par la signature du Traité de Basse-Terre à Saint-Kitts et Nevis le 18 juin 1981. L'Organisation est dédiée à l'harmonisation et l'intégration économique, et à la protection des droits de l'homme. Elle encourage la bonne gouvernance entre les pays indépendants et non indépendants de la Caraïbe orientale. Son siège est basé à Sainte-Lucie.

L'O.E.C.O compte :

  • 7 états membres de plein droit : Antigua & Barbuda, le Commonwealth de la Dominique, Grenade, Montserrat, Saint-Kitts & Nevis, Sainte-Lucie, Saint-Vincent et les Grenadines,

  • 4 membres associés : les Îles Vierges britanniques, Anguilla, la Martinique et la Guadeloupe,

Les négociations d'adhésion à l'O.E.C.O en qualité de membre associé sont toujours en cours avec Saint-Martin qui conserve toutefois la position de territoire observateur.