European Commission Representation in France

01/26/2021 | Press release | Distributed by Public on 01/26/2021 08:00

Déclaration de la présidente von der Leyen à la veille de la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l'Holocauste

'Le 27 janvier, nous célébrons le 76e anniversaire de la libération du camp de concentration nazi d'Auschwitz-Birkenau et nous souvenons des millions de femmes, d'hommes et d'enfants juifs ainsi que de toutes les autres victimes assassinées pendant l'Holocauste, parmi lesquelles des centaines de milliers de Roms et de Sintés.

L'antisémitisme a conduit à l'Holocauste mais, malheureusement, il n'a pas pris fin avec la libération des camps de concentration nazis.

La recrudescence de la haine envers les Juifs, en Europe et au-delà, me préoccupe. La période de pandémie a favorisé la montée des théories du complot et de la désinformation, disséminant souvent des discours antisémites. Nous observons une propagation inquiétante de la déformation et de la négation de l'Holocauste.

Nous ne devons jamais oublier.

Alors que les sites commémoratifs ont fermé en raison de la pandémie et que le nombre de survivants se réduit, il nous faut trouver de nouveaux moyens de perpétuer la mémoire.

Alors que les mythes du complot envahissent les médias sociaux, nous devons éduquer notre jeune génération face à l'antisémitisme.

Alors que la désinformation gagne du terrain, les autorités, les réseaux sociaux et les utilisateurs se doivent d'œuvrer ensemble pour veiller à ce que les faits historiques ne soient pas déformés - en ligne et hors ligne.

Les faits sont importants L'histoire est importante. Nous sommes déterminés à remporter ce combat.

L'Europe prospère lorsque sa communauté juive et d'autres minorités peuvent vivre dans la paix et l'harmonie.

C'est pourquoi nous allons présenter une stratégie de lutte contre l'antisémitisme et de promotion de la vie juive en Europe dans le courant de cette année.'

Contexte

La Commission présentera une stratégie de lutte contre l'antisémitisme et de promotion de la vie juive en 2021 afin d'aider les pays de l'UE et la société civile dans les efforts qu'ils déploient pour enrayer l'antisémitisme. La commémoration de l'Holocauste restera un pilier essentiel des efforts menés dans le but de ne jamais oublier notre histoire.

Un cadre législatif européen est une garantie de protection contre la violence, la discrimination et les expressions d'hostilité motivées par l'antisémitisme; il permet aussi de criminaliser la négation et la déformation de l'Holocauste dans toute l'Europe.

En 2005, par sa résolution 60/7 «Mémoire de l'Holocauste», l'Assemblée générale des Nations unies a désigné le 27 janvier comme Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l'Holocauste. Le 27 janvier 1945, les forces alliées ont libéré le camp de concentration et de la mort d'Auschwitz-Birkenau.

La résolution invite instamment chaque pays membre de l'ONU à honorer la mémoire des victimes de l'Holocauste et à encourager la mise en place de programmes éducatifs traitant de l'histoire de l'Holocauste, afin d'éviter de futurs actes de génocide. Elle appelle à préserver activement les sites de l'Holocauste qui ont servi de camps de la mort, de camps de concentration, de camps de travail forcé et de prisons nazis.

Pour en savoir plus

Activités de l'UE en matière de lutte contre l'antisémitisme