MotoGP

10/20/2020 | News release | Distributed by Public on 10/20/2020 10:42

Qui sera le prochain vainqueur en MotoGP™ cette saison ?

Au total 8 pilotes différents ont remporté un Grand Prix au cours de la saison MotoGP™ 2020 et d'autres pourraient venir créer la surprise.

La saison MotoGP™ 2020 est en passe de devenir la saison de tous les records, malgré une année marquée par la pandémie de Covid-19 et la blessure inattendue de l'octuple Champion du Monde Marc Márquez (Repsol Honda Team) dès la course d'ouverture à Jerez. Depuis lors, différents vainqueurs se sont succédés, huit au total ! Et les records continuent de tomber à mesure que la fin de saison approche.

À seulement quatre épreuves de la fin et après dix courses disputées, nous avons déjà vu huit vainqueurs différents se succéder, un chiffre quasi sans précédent dans l'histoire de la catégorie reine. C'est Alex Rins (Team Suzuki Ecstar) qui a permis d'atteindre ce record dimanche dernier, en venant s'imposer sur le MotorLand Aragón. Avant lui, Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT), Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing), Andrea Dovizioso (Ducati Team), Miguel Oliveira (Red Bull KTM Tech3), Franco Morbidelli (Petronas Yamaha SRT), Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP) et Danilo Petrucci (Ducati Team) étaient montés sur la plus haute marche du podium. Ce chiffre huit équivaut à celui enregistré en 2000, lorsque Kenny Roberts Jr avait remporté le Championnat du Monde 500cc.

De la 10e à la première place: L'incroyable remontée de Rins 18/10/2020

Le Catalan partait de la quatrième ligne, ce qui ne l'aura pas empêché de remporter ce GP d'Aragón.

Le plus haut record établi en MotoGP™ remonte toutefois à 2016, lorsque neuf pilotes différents se sont offert la victoire avec Jorge Lorenzo, Marc Márquez, Valentino Rossi, Jack Miller, Andrea Iannone, Cal Crutchlow, Maverick Viñales, Dani Pedrosa et Andrea Dovizioso. Ce chiffre pourra-t-il être égalé ou dépassé cette année ?

Il existe en tout cas de nombreux candidats à une potentielle victoire. En tête de liste et du Championnat, on nommera Joan Mir (Team Suzuki Ecstar), auteur de cinq superbes podiums cette saison, mais la première place semble encore lui résister. Elle lui tendait pourtant les bras lors du GP de Styrie si le drapeau rouge provoqué par la chute de Viñales ne l'avait pas stoppé dans son élan. Ce fut également le cas pour Pol Espargaró (Red Bull KTM Factory Racing) en Autriche, lorsqu'il s'est retrouvé à court de pneus au moment du deuxième départ après l'incident spectaculaire entre Zarco (Esponsorama Racing) et Morbidelli. « Polyccio » est d'ailleurs lui aussi un potentiel candidat, particulièrement à l'approche de la double épreuve de Valencia, circuit sur lequel il avait obtenu son premier podium avec KTM en 2018, bien que la course se soit déroulée sous la pluie.

Des pilotes tels que Takaaki Nakagami (LCR Honda Idemitsu) et Jack Miller (Pramac Racing) ont également su se montrer extrêmement forts cette année, le Japonais a d'ailleurs fait preuve d'une régularité incroyable en terminant dans le Top 10 à toutes les courses.

Les deux récents podiums d'Alex Márquez (Repsol Honda Team) pourraient bien aussi être un avant-goût de ce qui nous attend au cours des manches à venir, en attendant le retour de son frère Marc. Si ce dernier remontait en selle avant la fin de l'année, il ferait bien entendu office de favori pour la victoire en raison de son palmarès que l'on n'a plus besoin de citer.

C'est également le cas de Valentino Rossi (Monster Energy Yamaha MotoGP), qui a prouvé à plusieurs reprises qu'il était encore largement capable de se battre pour la victoire. Dès que le nonuple Champion du Monde sera remis de la Covid-19, il faudra compter sur lui parmi les challengers, l'Italien attend d'ailleurs avec impatience la finale de la saison sur les « montagnes russes » du circuit de Portimao.

Leurs meilleurs souvenirs d'Aragón... 01/10/2020

Les pilotes du MotoGP™ se remémorent leur plus belle course sur cette piste d'Alcañiz inscrite au calendrier depuis 2010.

Et les potentielles options pour une nouvelle victoire cette année vont encore plus loin avec notamment « Pecco » Bagnaia (Pramac Racing), auteur de très belles performances en 2020 et qui était passé à deux doigts de sa première victoire en catégorie reine avant sa chute au GP d'Émilie-Romagne. D'autres pilotes restent à surveiller, comme par exemple Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol) ou encore Johann Zarco, monté sur le podium à Brno il y a quelques mois.

Et bien d'autres pilotes pourraient venir nous surprendre tant cette saison a déjà été riche en rebondissements.

Mais les records cette année vont bien au-delà des victoires. Au cours des 10 premières épreuves de la saison, on a vu pas moins de 15 pilotes différents monter sur le podium. Il faut remonter à 1976 pour retrouver le record absolu qui était de 18 pilotes différents sur le podium en dix courses. Mais en réalité, le nombre de 15 ayant été atteint cette année au Mans, il s'agissait de la neuvième épreuve de la saison. Si l'on s'en tient à neuf courses, le record de référence est donc de 17 pilotes différents en neuf manches au cours de la saison 1976.

En revanche, si l'on se base uniquement sur l'ère MotoGP™, cette saison 2020 devient le nouveau record absolu puisque le précédent record était de 13 pilotes différents au cours de l'année 2004. La dernière fois que ce nombre de 15 avait été atteint remonte également aux années 70, plus précisément en 1977, une saison en 11 manches où Barry Sheene avait remporté le titre au guidon de sa Suzuki. Un précédent historique qui pourrait être de bonne augure pour un certain Joan Mir…

Seules les quatre prochaines épreuves à Teruel, Valencia et Portimao nous le diront !

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu'il s'agisse d'interviews, de sujets techniques… ou encore d'épreuves historiques.