Results

Armée de Terre

03/09/2018 | Press release | Distributed by Public on 03/14/2018 05:05

Général Malanka (Etats-Unis) : « J'ai toujours aimé travailler aux côtés de nos alliés »

Quels avantages voyez-vous à participer à CIGT18, avant votre déploiement en Afghanistan ?
Quels bénéfices escomptez-vous ?

Les principaux bénéfices de la participation de la 40e Division d'infanterie à CIGT 18, avant le prochain déploiement en Afghanistan sont le développement de nos compétences en combat, le renforcement de l'esprit d'équipe et de nos relations avec nos alliés. Accroitre nos compétences dans le domaine du combat augmentera notre confiance de combattants. La consolidation de l'esprit d'équipe renforcera également la solidarité entre les soldats. L'établissement de relations plus étroites avec nos alliés nous permettra d'approfondir encore la confiance actuelle et la fiabilité de nos échanges. Cela nous donnera aussi l'occasion de partager les connaissances acquises, ce qui permettra d'accroître les chances de succès futurs pour tous les alliés. Dans l'ensemble, notre participation donnera à la 40e Division d'infanterie, ainsi qu'à moi-même, une meilleure compréhension des opérations dans un cadre otanien, une plus grande confiance dans le travail avec nos alliés et enfin une chance d'apprendre et de partager de nouvelles tactiques et procédures qui nous aideront à mieux servir la cause de la liberté.

Avez-vous l'habitude de vous entraîner avec des unités multinationales ? Des unités françaises ?

J'ai eu le privilège au cours de ma carrière, de m'entraîner avec plusieurs unités dans un cadre multinational ; avec les Français au niveau opératif, lors d'un de mes déploiements au Kosovo, ainsi qu'avec d'autres forces européennes. J'ai toujours aimé travailler aux côtés de nos alliés car c'est une excellente occasion d'apprendre et de partager nos perceptions et connaissances.

Quels objectifs avez-vous fixés à la 40e Division d'Infanterie pendant GUIBERT ?

Je veux que la 40e Division d'infanterie soit en mesure d'être déployée et de mener n'importe où et n'importe quand, le spectre complet des opérations, soit comme unité autonome soit dans le cadre d'une opération interarmées. Je veux aussi que la 40e Division d'infanterie soit capable de planifier, de préparer, d'exécuter et d'évaluer les opérations militaires, de mettre en pratique toutes les compétences et les connaissances acquises à ce jour lors des exercices et des déploiements antérieurs afin de faire de CIGT 18 un succès.

Comment abordez-vous cet exercice avec un état-major français ?

J'aborde cet exercice en établissant simplement la communication dans l'unique but de mieux connaître le Corps de Réaction Rapide - France (CRR-Fr). Dès que l'occasion se présente de mieux connaitre une unité et ses capacités, j'ai tendance à le faire en établissant des contacts forts et en les utilisant comme point central du développement futur. J'ai tout autant hâte de travailler avec le CRR-Fr pendant CIGT 18 que d'apprendre à ses côtés.