UNESCO - United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization

06/14/2018 | News release | Distributed by Public on 06/14/2018 11:36

L’UNESCO présente les Indicateurs de l’Universalité de l’Internet au Global Media Forum

À l'occasion du Global Media Forum(link is external) tenu à Bonn en Allemagne du 11 au 13 juin 2018, l'UNESCO a invité une trentaine de participants à discuter des Indicateurs de l'Universalité de l'Internet et à formuler des recommandations pour améliorer l'expérience d'Internet dans leur propre pays. Par paires, ils ont également identifié des modifications à apporter au document préliminaire.

Une équipe a déclaré qu'elle aimerait que les personnes aient une meilleure capacité d'évaluer l'information en ligne, ajoutant que cela nécessitait des indicateurs d'Éducation aux Médias et à l'Information (EMI) tels que « l'existence de programmes offerts par les écoles, les universités, les partis politiques et les entreprises Internet ».

Une autre suggestion a été de renforcer les compétences numériques pour les personnes de plus de 50 ans et d'évaluer cela dans le cadre de la cartographie du principe d'accessibilité pour tous.

Un autre groupe a proposé un indicateur permettant d'examiner la protection des jeunes contre la criminalité en ligne.

Les participants ont également suggéré d'ajouter un indicateur sur « la bonne connectivité, avec des indicateurs de vitesse, de qualité de service et d'accessibilité économique ».

D'autres ont ajouté que « le nombre de points wifi gratuits » était un indicateur possible permettant d'accroître l'accessibilité aux données.

Guy Berger, Directeur de la Division pour la Liberté d'expression et le développement des médias à l'UNESCO, a ouvert les discussions en offrant un aperçu des Indicateurs de l'Universalité de l'Internet de l'UNESCO. Ces indicateurs reposent sur les principes DOAM qui préconisent le développement d'un Internet fondé sur les Droits humains, qui soit Ouvert, Accessible à tous et nourrit par une participation Multipartite.

Le cadre d'indicateurs Internet comprend également des indicateurs transversaux qui examinent les questions liées au genre, aux enfants et aux jeunes. Il a pour but d'aider les gouvernements et les autres parties prenantes à évaluer leur environnement Internet national et à élaborer des politiques permettant de faire avancer les principes DOAM de l'Universalité d'Internet.

Guy Berger a expliqué qu'une fois finalisés, les indicateurs seraient disponibles pour tout pays intéressé à cartographier volontairement son expérience nationale d'Internet. Il a précisé que l'UNESCO envisageait des processus nationaux avec un comité multipartite supervisant la recherche et convoquant une conférence de validation des résultats.

« Les données pour les indicateurs peuvent être collectées par diverses méthodes, y compris quantitatives et qualitatives, par une analyse de données, des groupes de discussion, des enquêtes et des entretiens », a-t-il ajouté.

En présentant les indicateurs d'Universalité de l'Internet lors d'événements internationaux tels que le Global Media Forum, l'UNESCO cherche à populariser le cadre développé et à rassembler les contributions d'acteurs ayant des perspectives régionales différentes, permettant ainsi d'affiner les indicateurs Internet et de maximiser leur pertinence et leur portée.