UN - United Nations

10/11/2018 | Press release | Distributed by Public on 10/11/2018 16:37

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 11 Octobre 2018

(La version française du Point de presse quotidien n'est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l'ONU:

Déplacements du Secrétaire général

À Bali, le Secrétaire général a participé aujourd'hui à la réunion des dirigeants de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) consacrée au développement durable. Dans ses remarques, il a souligné que le monde n'est allé ni assez loin ni assez vite dans la réalisation des objectifs de développement durable et mis en exergue deux domaines d'inquiétude en particulier: les inégalités et les changements climatiques.

Pour affronter les inégalités, a-t-il dit, il faut adopter un ensemble de stratégies visant à éliminer la pauvreté et à garantir un développement inclusif, a-t-il dit - parmi lesquelles améliorer l'accès à l'éducation et aux soins de santé, réformer la fiscalité pour la rendre plus équitable et mieux exploiter la riche diversité de la jeunesse.

À propos des changements climatiques, le Secrétaire général a estimé possible de limiter la hausse des températures à 1,5° C ajoutant que nous disposons de nombreuses technologies disponibles. Dans la perspective de la vingt-quatrième Conférence des Parties (CoP24) à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, qui se tiendra en Pologne en décembre, il a pressé les pays de résoudre les points sensibles et de s'assurer que le monde quittera Katowice avec des recommandations essentielles pour rendre l'Accord de Paris opérationnel.

Ce matin, le Secrétaire général a également rencontré le Président Joko Widodo de l'Indonésie. Demain, il se rendra à Palu sur l'île de Sulawesi, frappée par un tremblement de terre et un tsunami, il y a près de deux semaines.

Indonésie

Selon le Bureau de Coordination des affaires humanitaires (OCHA), plus de 2 000 personnes ont trouvé la mort à Sulawesi, près de 11 000 personnes ont été blessées et 680 sont portées disparues après le récent séisme, le tsunami et des glissements de terrain.

Des bâtiments se sont effondrés, ont été emportés ou gravement endommagés; des villages entiers ont été complètement submergés quand le sol s'est liquéfié. Quelque 67 000 maisons ont été endommagées et près de 88 000 personnes sont actuellement déplacées.

Dix-huit mille personnes ont quitté Palu et vivent avec des proches dans d'autres régions du pays.

Même si beaucoup de maisons familiales sont encore debout, un grand nombre de personnes choisissent de passer la nuit dehors ou dans des camps de déplacés par crainte de nouvelles répliques.

En dépit des dégâts infligés aux infrastructures, la vie à Palu retourne à une forme de normalité: les magasins, les marchés, les banques ont rouvert, et l'électricité et les télécommunications ont été rétablies dans la plus grande partie de la ville.

Vice-Secrétaire générale

Hier soir, la Vice-Secrétaire générale, Mme Amina J. Mohammed, s'est exprimée lors d'un dîner de la Fondation des Nations Unies pour un leadership mondial. Elle a rendu hommage à l'ancien Secrétaire général Kofi Annan, dont elle a dit qu'il était sa pierre angulaire. Pour nous tous qui croyons en l'affirmation du pouvoir de notre humanité commune, il a été une inspiration, a déclaré Mme Mohammed. Elle a rendu hommage à son courage, sa compassion, son humilité, son engagement pour la paix et sa conviction inébranlable en la dignité de chacun et le pouvoir de l'action collective.

Elle a souligné que le monde avait besoin de davantage de leaders comme Kofi Annan, estimant que la meilleure façon de l'honorer était de reprendre son flambeau.

Nigéria

Le Secrétaire général a publié aujourd'hui une déclaration sur le Nigeria pour exprimer sa profonde tristesse après les informations indiquant que 200 personnes avaient été tuées et 1 300 blessées dans de récentes inondations qui ont affecté près de deux millions de personnes le long des fleuves Niger et Benue.

Plus d'un demi-million de personnes sont déplacées et plus de 350 000 ont besoin d'une aide humanitaire d'urgence.

Le Secrétaire général présente ses condoléances aux familles des victimes ainsi qu'au Gouvernement et au peuple de la République fédérale du Nigéria, tandis que l'ONU exprime également la solidarité avec le Nigéria en ces temps difficiles et se tient prête à apporter son soutien si nécessaire.

Un communiqué a été également publié, la nuit dernière, concernant un accident de bus mortel au Kenya.

Yémen

L'Envoyé spécial pour le Yémen, M. Martin Griffiths, se trouve aujourd'hui à Mascate, à Oman, où il est arrivé après s'être rendu à Riyad les jours derniers, où il a rencontré des responsables saoudiens et yéménites.

Parallèlement, nos partenaires humanitaires surveillent la progression de la tempête cyclonique Luban, qui semble se diriger vers le Yémen, et se préparent à répondre avec les autorités locales, selon que de besoin. La tempête se trouve actuellement dans le centre-ouest de la mer d'Arabie et devrait s'intensifier en avançant vers l'ouest dans les quatre prochains jours, le long du Golfe d'Aden, et à l'est; elle est en ce moment au nord-est de l'île de Socotra.

L'OCHA est en contact avec le Haut Comité de secours et avec le Ministère de la coopération internationale du Gouvernement du Yémen, ainsi qu'avec les autorités locales des gouvernorats concernés.

Les organisations non gouvernementales (ONG) se préparent à établir une évaluation rapide des régions affectées. Des kits de réponse rapide pour plus 5 000 personnes ont été prépositionnés à Mukalla/Hadramawt et dans le Shabwah pour 7 000 personnes.

Les partenaires humanitaires ont également prépositionné des fournitures à Socotra si besoin. La réponse rapide pour Abyan et Aden s'approvisionnera à partir des stocks disponibles à Aden.

Syrie

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a fait état d'une augmentation des raids aériens et des opérations terrestres qui continuent d'impacter les civils dans le cadre des opérations anti-Daech à Deïr el-Zor, en Syrie.

Hier, plusieurs civils auraient été tués, dont un enfant, et plusieurs autres auraient été blessés dans des bombardements aériens contre la ville d'Al-Sha'afa, au sud-est de Deïr el-Zor.

Au cours du mois écoulé, de nombreux civils auraient trouvé la mort ou auraient été blessés, alors que jusqu'à 10 000 civils restent piégés dans la zone de Hajin.

Des milliers de civils de Hajin ont été déplacés par les combats. Certains sont abrités dans des camps de fortune où les conditions sont très difficiles, avec un manque d'accès aux soins, à l'eau, à l'assainissement et à l'hygiène.

L'ONU continue d'appeler toutes les parties à respecter leurs obligations au titre du droit international humanitaire et à veiller en permanence à épargner les civils et les infrastructures civiles, y compris le personnel et le matériel humanitaires.

RDC

Mme Leila Zerrougui, Représentante spéciale du Secrétaire général pour la République démocratique du Congo (RDC) et Chef de la Mission de l'ONU de maintien de la paix dans ce pays a informé aujourd'hui le Conseil de sécurité par visioconférence de la situation dans le pays.

Mme Serrougui a remercié les membres du Conseil de leur récente visite en RDC estimant que ce voyage avait donné au Conseil une rare opportunité d'observer eux-mêmes la situation sur le terrain avant les élections de décembre. Elle a noté que le processus électoral progressait selon le calendrier arrêté mais a aussi souligné les principaux défis dans ce processus, y compris l'activité de groupes armés dans l'est, le manque de confiance de l'opposition dans le processus et le faible nombre de femmes candidates.

Elle a encore noté que l'insécurité dans l'est, en particulier les attaques armées autour de Beni, a compliqué les efforts en cours pour lutter contre l'actuelle épidémie de virus Ebola.

Journée des filles

La Journée internationale des filles est célébrée aujourd'hui. Le thème retenu cette année est « With her: A Skilled Girl Force », consacré à la génération actuelle de filles qui se préparent à intégrer un monde du travail transformé par l'innovation et l'automatisation.

Dans son message, le Secrétaire général a souligné que trop souvent, les filles n'ont ni la place ni la chance d'exprimer tout leur potentiel et sont confrontées à de multiples obstacles comme la discrimination systématique, les préjugés et le manque de formation.

Il a souligné la nécessité de doter les filles de qualifications transférables et à long terme, comme la réflexion critique, la créativité et l'apprentissage de l'informatique, et de leur proposer des personnalités de référence, en particulier dans le domaine des sciences et là où les femmes sont peu représentées.

Le Secrétaire général a noté que la Stratégie 2030 pour la Jeunesse avait pour objet de travailler avec les filles, de comprendre leurs besoins et de les aider à mettre en œuvre leurs idées.