IOM - International Organization for Migration

06/21/2019 | News release | Archived content

L’OIM et Social Work Society célèbrent la Journée internationale des travailleurs domestiques au Koweït

Koweït City - A l'occasion de la Journée internationale des travailleurs domestiques cette semaine (16 juin), l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) au Koweït a marqué cette journée par une série d'événements gérés en coopération avec la Social Work Society (SWS).

Environ 660 000 femmes travaillent en tant que femmes de ménage, nourrices, cuisinières et blanchisseuses pour des familles koweïtiennes. La plupart d'entre elles sont originaires d'Etats d'Asie du Sud-Est comme les Philippines et l'Indonésie. Un nombre croissant d'entre elles sont des migrantes de main-d'œuvre originaires d'Afrique subsaharienne.

L'OIM a commencé à sensibiliser les familles et les employés de maison deux jours avant la célébration de la date « officielle » au centre commercial Avenues au Koweït, les 14 et 15 juin. Le personnel de l'OIM a distribué des cartes de remerciements aux employeurs de travailleurs domestiques pour qu'ils les donnent à leur tour à leurs employés domestiques en signe de reconnaissance de la famille.

Les travailleurs domestiques ont également été encouragés à visiter un stand d'information tenu par le personnel de l'OIM pour recevoir des fleurs et des cadres colorés où ils peuvent encadrer leur carte de remerciements. Cette activité de sensibilisation était la première du genre et a été bien accueillie par le public.

Un second événement s'est tenu à l'occasion de la Journée internationale des travailleurs domestiques à l'Autorité publique pour la main-d'œuvre (PAM en anglais), qui est le centre gouvernemental du Koweït pour les travailleuses migrantes. Les activités organisées pour les résidentes du centre comprenaient des sessions de motivation en groupe, des cours de yoga, des cours d'art et deux types de cours de danse.

En tandem avec les deux événements, l'OIM a lancé une campagne sur les réseaux sociaux pour mettre en avant la loi 68/2015 sur les travailleurs domestiques au Koweït, adoptée en 2015, qui spécifie les droits et obligations de l'employeur et de l'employé dans le travail domestique. Quatre ans plus tard, les idées reçues concernant la loi sont monnaie courante, notamment en termes de rétention des documents et de transfert du recrutement de travailleurs domestiques. La campagne sur les réseaux sociaux ciblait les familles dans le but de les sensibiliser à la loi sur les travailleurs domestiques afin que les familles en respectent les dispositions lorsqu'elles recrutent une aide domestique.

La fourniture de services et de conseils concernant la bonne gouvernance des migrations et d'un soutien aux travailleurs migrants font partie intégrante de la mission de l'OIM. La mission de l'OIM au Koweït continue d'apporter toute aide utile au centre du gouvernement en fournissant une aide au retour volontaire et à la réintégration (AVRR) aux migrants vulnérables et d'organiser des événements de divertissement qui visent à apporter un soutien pour leur bien-être émotionnel.

Pour l'OIM, l'Etat du Koweït est déterminé à protéger les droits des travailleurs domestiques. En 2013, une loi anti-traite est officiellement entrée en vigueur pour garantir que les droits des travailleurs domestiques soient entièrement protégés.

Pour plus d'informations, veuillez contacter Dana Al-Othman, OIM Koweït, Tel. +965 9726 7680, email : [email protected]