Results

UNESCO - United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization

10/27/2021 | Press release | Distributed by Public on 10/27/2021 11:04

Afrique de l'Ouest et Sahel : engagement de l'UNESCO en faveur des REL pour le développement

Les débats ministériels ont mis en lumière diverses initiatives et stratégies de partage visant à exploiter le potentiel des REL pour soutenir une éducation inclusive et de qualité. Ils ont suscité l'inspiration et encouragé l'innovation, notamment à l'ère du numérique, pour faciliter l'acquisition de compétences et de connaissances numériques par les jeunes. Les ministres présents lors de l'événement ont souligné la nécessité de développer, d'adopter et d'utiliser les REL conformément au Plan d'action de l'UNESCO pour les REL au Sahel, adopté en décembre 2020.

Le Forum s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la Recommandation sur les REL au Sahel et a également permis aux ministres de l'éducation du Burkina Faso, du Mali, du Niger et du Sénégal ainsi qu'à d'autres parties prenantes, notamment le représentant du ministère de l'éducation de la France, de rappeler leur engagement en faveur de l'application de la Recommandation sur les REL 2019.

Tawfik Jelassi, Sous-directeur général de l'UNESCO pour la Communication et l'Information, a souligné dans son discours d'ouverture que les REL encourageaient l'innovation et contribuaient à répondre aux besoins de connaissances et de compétences des jeunes tout en permettant la réalisation d'une éducation inclusive de qualité.

Il est crucial d'avancer dans le développement des REL pour améliorer l'apprentissage grâce à la mutualisation des efforts, au renforcement des capacités des parties prenantes, à l'application des REL aux réalités endogènes et à la coopération internationale.

Mamadou Talla, Ministre de l'éducation du Sénégal

Le Forum a souligné le potentiel des REL en tant que catalyseur pour le développement continu du capital humain ainsi que sa capacité à permettre la création de sociétés du savoir inclusives.

Les participants à la réunion ont souligné la valeur de la Recommandation sur les REL, qui fournit un cadre intergouvernemental pour une collaboration accrue entre les parties prenantes aux niveaux national et institutionnel, notamment avec le secteur privé. Les participants ont également souligné la valeur de la mise en commun des ressources, qui permettra d'obtenir des résultats plus rapides et moins coûteux en veillant à ce que le potentiel des REL pour soutenir l'éducation et l'innovation au Sahel soit atteint.

Les discussions ont insisté sur la capacité des REL à assurer une éducation de qualité inclusive et des systèmes éducatifs résilients, notamment en tirant parti de la transition numérique et dans des situations d'urgence telles que la pandémie actuelle de Covid-19. L'un des principaux défis soulevés par les ministres a été de garantir l'accès aux REL numériques aux personnes vivant dans des zones défavorisées et ayant un accès limité à l'Internet.

Dans ses remarques finales, Sidibe Dedeou Ousmane, Ministre de l'éducation nationale du Mali, a souligné le rôle crucial du renforcement des capacités, en déclarant que la formation des enseignants à la conception des REL et à la gestion des licences et autorisations ouvertes avait constitué un défi majeur. Il est donc important d'intégrer le renforcement des capacités en matière de développement des REL dans les programmes de formation initiale et continue des enseignants.

Contexte

La Recommandation de l'UNESCO sur les REL est le seul instrument normatif dans le domaine de la technologie et de l'éducation. Elle présente cinq domaines d'action : (i) le renforcement des capacités pour créer, consulter, réutiliser, adapter et redistribuer les REL, (ii) l'élaboration de politiques d'accompagnement, (iii) la mise en place de REL inclusives et équitables de qualité, (iv) la création de modèles de durabilité pour les REL, et (v) la coopération internationale.

La Coalition dynamique pour les REL a été créée suite à l'adoption de la Recommandation de l'UNESCO sur les REL par les États membres lors de la 40e session de la Conférence générale de l'UNESCO en novembre 2019. L'objectif de la Coalition dynamique est de soutenir les gouvernements dans la mise en œuvre de la Recommandation sur les REL en promouvant et en renforçant la coopération internationale et régionale entre toutes les parties prenantes dans les quatre premiers domaines de la Recommandation de l'UNESCO sur les REL.