CISC - Criminal Intelligence Service Canada

06/04/2024 | Press release | Distributed by Public on 06/04/2024 10:19

Un homme d'Eastern Passage accusé d'infractions liées à la pornographie juvénile 4 juin 2024 — Eastern Passage (Nouvelle-Écosse)

Le Groupe de lutte contre l'exploitation des enfants sur Internet de la Division intégrée des enquêtes criminelles de la GRC et de la Police Régionale d'Halifax a arrêté un homme pour des infractions liées à la pornographie juvénile.

Le 30 mai, le Groupe de lutte contre l'exploitation des enfants sur Internet, avec l'aide du Groupe de criminalistique numérique de la Police Régionale d'Halifax, du Groupe de lutte contre les crimes de rue et de l'Équipe d'intervention en action communautaire du Détachement régional d'Halifax de la GRC, a exécuté un mandat de perquisition à une maison à Eastern Passage après avoir été avisé par une plateforme de médias sociaux que l'homme de la Nouvelle-Écosse transmettait de la pornographie juvénile.

Au domicile, les agents ont localisé et arrêté en toute sécurité un homme d'Eastern Passage âgé de 52 ans. Lors d'une fouille de la résidence, les agents ont trouvé et saisi des appareils électroniques.

Todd Allen Sawler a été accusé de :

  • Défaut de se conformer à une ordonnance de probation (deux chefs d'accusation)
  • Possession de pornographie juvénile (deux chefs d'accusation)
  • Accès à de la pornographie enfantine (deux chefs d'accusation)
  • Production de pornographie enfantine
  • Transmission de pédopornographie
  • Non-respect d'une ordonnance d'interdiction

C'est la deuxième fois que Sawler est accusé d'infractions impliquant des enfants dans la province de Nouvelle-Écosse.

Sawler a comparu devant le tribunal provincial de Dartmouth le 31 mai et a été placé en détention provisoire. Il reviendra devant le tribunal le 17 juin 2024, à 9 h 30.

L'enquête se poursuit.

En Nouvelle-Écosse, les citoyens sont tenus de signaler toute suspicion de pornographie enfantine. Toute personne qui trouve du matériel ou des enregistrements de pornographie enfantine doit le signaler à la police. Le fait de ne pas signaler une activité suspecte peut entraîner des sanctions similaires à celles prévues par la loi sur les services à l'enfance et à la famille (Child and Family Services Act) en cas de non signalement d'un cas de maltraitance d'enfant. La GRC encourage les citoyens à se faire les porte-parole des enfants victimes d'exploitation sexuelle en signalant toute infraction présumée à leur police locale ou en utilisant le site national de signalement des cas d'exploitation sexuelle d'enfants en ligne du Canada : www.cybertip.ca.

Numéro de dossier : 24-33256