Kanton Bern

06/17/2024 | Press release | Distributed by Public on 06/17/2024 02:14

Der Kanton Bern passt das Naturschutzgesetz an Bundesvorgaben an

Enfin, le Conseil-exécutif entend professionnaliser la surveillance de la protection de la nature. Ce travail devient de plus en plus compliqué au fil des années : les insultes, les menaces et le l'abandon de déchets se multiplient ; l'interdiction de quitter les chemins balisés et l'obligation de tenir les chiens en laisse sont de moins en moins respectées. La révision partielle prévoit donc que la surveillance de la protection de la nature sera assurée non plus par des volontaires, mais uniquement par les gardes-faune, les gardes-pêche et la Police cantonale. Elle confère à ces corps la compétence de sanctionner par des amendes d'ordre les infractions de faible importance telles que le non-respect des interdictions de faire du feu. Parallèlement, les rangers intensifieront leur travail de sensibilisation des visiteuses et des visiteurs aux règles à respecter dans les réserves naturelles.

Par ailleurs, la révision partielle simplifie la procédure applicable aux modifications minimes des décisions cantonales de mise sous protection. Elle dispose que le canton et les communes promeuvent l'aménagement de surfaces de compensation écologique. De plus, la compétence d'accorder des dérogations dans le domaine de la protection de la nature, actuellement du ressort des préfectures, est transférée aux communes et au Service de la promotion de la nature de l'Office de l'agriculture et de la nature.