Mairie de Nîmes

09/20/2023 | News release | Distributed by Public on 09/20/2023 06:39

Théâtre de Nîmes : la nouvelle saison est lancée !

Amélie Casasole, nouvelle directrice du théâtre de Nîmes, a dévoilé ce matin à la presse la programmation de la saison 2023-2024 qui démarre dès le 3 octobre. Spectacles jeunesse, humour, théâtre, danse et bien sûr Festival Flamenco*, une large palette de spectacles à vivre en famille.

Rendez-vous ce soir à 19h au théâtre Bernadette-Lafont pour la présentation générale. Vous ne pouvez-pas attendre ? En voici un petit aperçu.

L'HEURE DES KIDS, NOUVEAU TEMPS FORT
Six spectacles à destination de la jeunesse sont programmés cette saison avec des ateliers, des stages et des rencontres privilégiés avec les artistes. Un nouveau rendez-vous pour les enfants et pour les familles dont le premier est proposé pour les tout-petits, dès la crèche.

Le petit B

Par Marion Muzac

Nouvelle artiste associée du Théâtre de Nîmes, la chorégraphe questionne la notion de la perception, dans une pièce imaginée pour le (très) jeune spectateur ! Chaque projet de Marion Muzac est une invitation à danser, adressée à des interprètes professionnels, mais aussi et surtout à des individus qui ne savent pas qu'ils sont - ou peuvent être - danseurs. Pour le plaisir, confie-t-elle, de « voir surgir la danse là où on ne l'attend pas ». Avec cette création, elle propose aux tout petits une aventure de la perception, immersive et sensorielle. Sentir, toucher, regarder : tous leurs sens sont en éveil. Avec l'aide de la plasticienne Émilie Faïf, la chorégraphe a imaginé une surface performative, faite de corps, de matières et de sons avec lesquels les enfants pourront interagir. Et au milieu de cette scénographie monochrome et manipulable composée de coussins en forme de seins, deux danseurs évoluent en parfaite harmonie. Leur corps se confond avec le décor, tantôt mous, légers, souples, lourds… Bercé par une musique envoûtante et hypnotique inspirée du Boléro de Ravel, le jeune spectateur est invité à la détente, la contemplation et l'appréhension du monde qui l'attend.

Mardi 24 et mercredi 25 octobre à 10h et 16h

Théâtre Le Périscope (4 rue de la Vierge)

HUMOUR
Candeur, humour noir et mauvaise foi, l'humoriste belge Alex Vizorek s'amuse de la mort. Et c'est jouissif !

Ad Vitam

De et avec Alex Vizorek

Il fallait oser ! Dix ans après son premier spectacle, dans lequel il évoquait l'art contemporain au sens large, Alex Vizorek convoque à nouveau l'humour pour aborder un sujet plus délicat. En pleine période Covid, il choisit comme thème principal de son deuxième seul-en-scène : la mort. Partant du postulat que, finalement, ça pouvait concerner pas mal de gens ! Sur scène, l'humoriste belge disserte sur tout un tas de choses plus ou moins éloignées de son fil conducteur. La philosophie, la biologie, la culture ou encore « la petite mort », tout y passe. Le chroniqueur de France Inter, fidèle acolyte de Charline Vanhoenacker ne s'interdit rien et évoque sans transition les concepts d'Heidegger, la reproduction animale ou la poésie de Baudelaire. Son humour intello et son sens de l'absurde côtoient le rire le plus trivial.

Dimanche 15 octobre à 17h

Théâtre Bernadette-Lafont (Place de la Calade)

DANSE
L'élégant portrait de deux danseurs dans un face à face intergénérationnel d'une touchante beauté. Une rencontre chorégraphique entre compétition et complémentarité.

Générations - battle of portraits

Par Fabrice Ramalingom

Avec Générations, Fabrice Ramalingom, chorégraphe montpellierain proche de Dominique Bagouet et Trisha Brown, convoque deux interprètes que tout semble opposer. Jean, plus de 70 ans et Hugues jeune danseur d'à peine 23 ans, vont se confronter, afficher leurs différences et leurs qualités de danse dans une battle de danse où chacun offre à l'autre le meilleur de lui-même. Dans cette pièce sur mesure, pensée pour eux, à partir d'eux, où la performance physique de l'un vient compléter l'expérience de l'autre, le chorégraphe met en lumière les effets du temps sur le corps. Comment accepter qu'on ne soit plus ou pas encore ? Comment vivre avec ce que l'on est ? Comment gagner ? Qu'est-ce que perdre ? Le duo interroge le vivant dans toutes ses formes. Des instants d'échange et de partage où la notion du temps n'a plus de prise sur le présent présenté par un binôme captivant, d'une beauté et d'une émotion rares.

Mardi 30 janvier à 20h et mercredi 31 janvier à 19h

Salle de l'Odéon (7 rue Pierre-Semard)

THÉÂTRE
Ouverture à l'iris sur la porte fermée du dernier vidéoclub du monde.

Lazzi

Par Fabrice Melquiot, avec Vincent Garanger et Philippe Torreton

Avant Netflix, avant Amazon, avant le streaming. Deux hommes rêvaient de cinéma, deux hommes aimaient des films, deux hommes en parlaient volontiers à des clients qui faisaient de leur magnétoscope un fétiche. C'était eux, les Mohicans : un veuf, un divorcé, engloutis sous les VHS et les DVD. Quichotte implosif, Sancho volcanique. Ils s'inventent une nouvelle vie à la campagne, pour se refaire, se reprendre, se retrouver. Retour à la nature et maison hantée : c'est le programme. Car le fantôme d'Orson Welles n'est jamais loin, lui qui veille sur un patrimoine d'images et de sons, de souvenirs amoureux, d'espoirs inouïs.

Sous un ciel menaçant, entre lancinement tragique et salves comiques, Lazzi évoque un monde en liquidation, en attente d'un futur sensé.

Vendredi 29 et samedi 30 mars à 20h

Théâtre Bernadette-Lafont (Place de la Calade)

HUMOUR / MUSIQUE
Récompensée par le Molière du meilleur spectacle musical à sa création, la folle troupe des Franglaises débarque enfin à Nîmes. Une performance jubilatoire et totalement désopilante !

Les Franglaises

Mise en scène Quentin Bouissou, Direction musicale Philippe Lenoble. Avec (en alternance) 25 artistes.

Ils mettent tout le monde d'accord ! En pleine tournée triomphante, les brillants comédiens-musiciens des Franglaises ne cesse de faire rire et chanter. Les ingrédients de leur recette à succès ne changent pas. Et leur concept détonant est d'une efficacité redoutable : interpréter les plus grands tubes anglo-saxons traduits au premier degré, façon « Google translate ». A show of translation ? Pas que… La traduction littérale c'est un prétexte pour s'amuser des codes de la comédie musicale, du cabaret, du théâtre sous toutes ses formes.

Détournant le jeu du blind-test, le spectacle est construit comme un opéra pop à l'américaine. Une bonne dose d'humour et d'absurde en plus. Exit Michael Jackson, Queen, les Beatles… les artistes enchaînent les tubes de Michel Fils-de-Jacques, Reine ou des Scarabées avec un sens du comique imparable, des chorégraphies loufoques et une énergie à revendre. Se mêlant les pieds dans les incohérences des traductions littérales et emportés par la fiction de ces pièces musicales, les Franglaises offrent une tournure explosive au spectacle, qui vire au cabaret fou version Monty Python ! Le résultat est riche, précis, hilarant et complètement déjanté !

Jeudi 4 et vendredi 5 avril à 20h

Théâtre Bernadette-Lafont (Place de la Calade)

*A noter que la présentation publique du Festival Flamenco, qui se tiendra du 10 au 20 janvier 2024, aura lieu au mois de novembre. Ouverture des réservations fin novembre.


« Je suis très heureuse d'accueillir Amélie Casasole à la direction du Théâtre de Nîmes. L'engagement et le travail de l'ensemble des équipes est formidable et la richesse de cette programmation répond aux exigences que la Ville et le théâtre se fixent pour prétendre cette année à une labellisation du Théâtre de Nîmes en tant que Scène nationale »

SOPHIE ROULLE, ADJOINTE DÉLÉGUÉE À LA CULTURE.
INFOS BILLETTERIE
Billetterie abonnements : à partir du jeudi 21 septembre à 9h

Billets à l'unité : à partir du mardi 26 septembre à 9h

(ou le soir du spectacle, ouverture de la billetterie 1h avant la représentation).

En ligne sur theatredenimes.com ou sur place au 1 place de la Calade, du mardi au samedi de 11h à 13h et de 14h à 18h.