CERN - European Organization for Nuclear Research

04/17/2024 | News release | Distributed by Public on 04/17/2024 01:12

IT : interactions, innovations, impact

View in

English

IT : interactions, innovations, impact

Par Enrica Porcari

Enrica Porcari is the Head of the Information Technology department

17 avril, 2024

Dans la chaîne logique qui va des collisions à une percée scientifique, l'informatique représente le dernier maillon, mais non le moindre. Au CERN, l'informatique est un effort réparti. La plupart des activités nécessaires à la réalisation des travaux de recherche - telles que le stockage des données, le partage des données, l'accès aux données et leur sécurité, et l'architecture des données - sont préparées et gérées directement par le département IT du CERN. Toutefois, une grande expertise en informatique est également détenue par les collaborations scientifiques. Des interactions entre spécialistes, quel que soit le département ou la collaboration dont ils sont issus, ont lieu en permanence, et les projets réussis sont souvent ceux qui sont créés et gérés par des équipes mixtes.

Le récent projet ALICE O2 en est un bon exemple. Le traitement des données en ligne d'ALICE, basé sur des processeurs graphiques (GPU), est le plus exigeant de toutes les expériences en matière d'enregistrement des données. Pour relever ce défi, des spécialistes du département IT et des membres de la collaboration ALICE ont mis au point conjointement une approche entièrement nouvelle consistant à envoyer les données d'ALICE directement au Centre de données du CERN à Meyrin, à cinq kilomètres de distance, au moyen de liaisons à fibres optiques à haut débit. Le système de stockage O2 est conçu pour être efficient du point de vue des coûts et également hautement redondant afin que les données restent accessibles même en cas de perturbations inattendues ou de défaillances matérielles. Cette solution de stockage à grande échelle a démontré son efficacité l'automne dernier, lors de l'exploitation avec ions du LHC, et reste le plus grand système de stockage sur disque jamais mis en place dans le Centre de données.

La stratégie de gestion des données de l'Organisation s'appuie sur les normes élevées de deux Centres de données au CERN - l'un situé sur le site de Meyrin et l'autre, récemment inauguré, situé sur le site de Prévessin, - et va bien au-delà du campus du CERN. Grâce à son réseau d'environ 160 centres répartis dans 40 pays, la Grille de calcul mondiale pour le LHC (WLCG) met l'avalanche de données produites par les expériences à la disposition de la vaste communauté de scientifiques répartis dans l'ensemble des instituts des collaborations à travers le monde. Cela ne serait pas possible sans les milliers de solutions innovantes que la communauté a développées au fil des ans.

Comme pour toutes les autres activités du Laboratoire, la collaboration est essentielle pour l'informatique et le département IT. C'est là qu'est né, il y a plus de 20 ans, le partenariat public-privé innovant CERN openlab. Sa nouvelle phase, qui a démarré il y a quelques semaines, vise à attirer de nouvelles collaborations et à maintenir CERN openlab à la pointe des nouvelles technologies, afin d'anticiper les besoins du monde de la recherche et de relever les défis de demain, notamment le stockage de données exaflopiques, le développement d'algorithmes innovants basés sur l'intelligence artificielle et l'informatique quantique.

Nous nous efforçons constamment d'innover. Ici, les meilleurs talents travaillent sur des technologies qui façonneront l'avenir de l'informatique, tant pour la science que pour la société. L'initiative Technologie quantique, fondée en 2018 pour établir un programme complet de R&D dans le domaine des technologies quantiques, a évolué pour englober également un volet sociétal, l'Institut ouvert de technologie quantique (Open Quantum Institute - OQI), nouvellement créé. L'Institut promouvra des solutions technologiques pionnières qui profiteront à la société et contribuera en même temps à prévenir la création d'un nouveau fossé technologique dans le monde.

Nous pensons que la seule façon de façonner l'avenir est de le faire de manière durable et inclusive. L'accès à la science et à la technologie doit rester ouvert à tous, les outils de pointe que nous développons doivent être partagés avec la société et nous devons surveiller de près leur impact sur l'environnement. Pour remplir notre ambitieuse mission et mener à bien nos projets à fort impact, nous continuerons à investir pour attirer les meilleurs talents qui croient en nos objectifs et les partagent.