CNIL - Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés

01/28/2021 | Press release | Distributed by Public on 01/28/2021 09:34

La CNIL et Inria décernent le prix « protection de la vie privée » 2020

Le 28 janvier 2021 Bruno Sportisse, Président-directeur général d'Inria, et François Pellegrini, Vice-président de la CNIL, ont présenté le Prix CNIL-Inria 2020 à la conférence CPDP qui se tenait cette année en distanciel. Ce prix européen, crée par la CNIL et Inria en 2016 dans le cadre du partenariat qui lie les deux institutions, vise à encourager la recherche scientifique sur la protection des données personnelles et de la vie privée. Les articles en compétition ont été examinés principalement au regard de leur excellence scientifique et de leur impact sur le grand public par le jury co-présidé par François Pellegrini pour la CNIL et Nataliia Bielova pour Inria.

Ce prix est l'occasion de sensibiliser la communauté scientifique aux questions de protection des données et à la nécessité de développer des projets de recherche dans ce domaine, notamment à la lumière des évolutions apportées par le règlement européen sur la protection des données personnelles (RGPD), et en particulier des nouvelles exigences en matière de respect de la vie privée par construction (privacy by design) et de capacité à rendre compte, ou redevabilité (accountability).

L'article lauréat, intitulé « Facebook Ads Monitor: An Independent Auditing System for Political Ads on Facebook », par Márcio Silva, Lucas Santos de Oliveira, Athanasios Andreou, Pedro Olmo Vaz de Melo, Oana Goga et Fabrício Benevenuto, a été approuvé pour publication dans l'édition 2020 de la World Wide Web Conference (WWW).

L'article présente un système d'audit indépendant pour les publicités politiques publiées sur Facebook. Une expérimentation rassemblant plus de 2000 bénévoles utilisant l'outil a été menée en se basant sur un module d'extension de navigateur employé pour recueillir les publicités à partir de la timeline des volontaires. Celui-ci a permis de collecter plus de 10 000 publicités différentes puis d'automatiser la détection d'annonces de nature politique sur Facebook. Déployé dans le cadre des élections brésiliennes de 2018, ce système d'audit a révélé que de nombreuses publicités politiques n'étaient pas signalées comme tel dans la bibliothèque de Facebook (Facebook Ad Library for political ads), soulignant l'importance de disposer de plateformes d'audit indépendantes concernant la diffusion de publicités de nature politique. Ce travail a attiré l'attention de nombreuses organisations de la société civile et administrations étatiques sur la nécessité de réglementer la publicité politique et a fourni des éléments de réflexion sur la façon de le faire.

Le jury a également souhaité mettre en avant deux articles qui font état de travaux de recherche exceptionnels en matière de protection de la vie privée, avec un impact très important sur la société et l'industrie :

Le prix a été décerné par un jury composé dechercheurs renommés dans le domaine de la protection de la vie privée en informatique :

Joe Calandrino (Federal Trade Commission - USA), Mathieu Cunche (INSA-Lyon - France), Josep Domingo-Ferrer (Universitat Rovira i Virgili, UNESCO - Espagne), Simone Fischer-Hübner (Karlstad University - Suède), Sébastien Gambs (Université du Québec à Montréal - Canada), Marit Hansen (Commission de Protection des Données du Schleswig-Holstein - Allemagne), Kévin Huguenin (University of Lausanne - Suisse), Francesca Musiani (CNRS - France), Paul Syverson (Naval Research Laboratory - USA), Cristo Wilson (Northeastern University - USA) ainsi que deux membres de la CNIL : François Pellegrini (co-président) et Félicien Vallet (vice-président), et deux chercheurs d'Inria : Nataliia Bielova (co-présidente) et Nicolas Anciaux (vice-président).

Plus de cinquante articles ont été soumis au jury, ce qui témoigne de l'intérêt toujours croissant de la communauté scientifique pour cet événement.

  • Márcio Silva, Universidade Federal de Mato Grosso do Sul, Faculty of Computer Science, Campo Grande, Brésil
  • Lucas Santos de Oliveira, Universidade Estadual do Sudoeste da Bahia, Science and Technology Department, Jequié, Brésil
  • Athanasios Andreou, Université Grenoble Alpes, CNRS, Grenoble INP, LIG, Grenoble, France
  • Pedro Olmo Vaz de Melo, Universidade Federal de Minas Gerais, Computer Science Department, Belo Horizonte, Brésil
  • Oana Goga, Université Grenoble Alpes, CNRS, Grenoble INP, LIG Grenoble, France
  • Fabrício Benevenuto, Universidade Federal de Minas Gerais, Computer Science Department, Belo Horizonte, Brésil