ISO - International Organization for Standardization

11/18/2022 | Press release | Distributed by Public on 11/18/2022 05:09

EN DIRECT : l’ISO à la COP27

Promouvoir l'action climatique au travers de la collaboration intersectorielle

Lors d'une manifestation officielle tenue aujourd'hui en marge de la COP27 à Charm El-Cheikh, des experts du climat et de la normalisation de premier plan ont souligné l'utilité des normes pour permettre au monde de passer de la parole aux actes et d'aboutir à des effets mesurables.

Cette manifestation parallèle, organisée par l'ISO, a été l'occasion de créer des synergies et de mettre en lumière ce qu'il convient de faire pour passer des engagements à l'action, et en particulier renforcer la collaboration intersectorielle et accélérer la transition vers une économie sobre en carbone. Cette séance vient clore la participation de l'ISO à la COP27 durant deux semaines au cours desquelles le lancement des lignes directrices sur la neutralité carbone a marqué un nouveau jalon.

Agir d'urgence pour lutter contre les changements climatiques et leurs effets dévastateurs est un impératif pour l'ISO comme pour ses membres. Il existe d'ores et déjà une multitude de normes et de politiques utiles à cet égard, et il nous faut désormais analyser et coordonner ces dernières afin d'identifier les plus efficaces d'entre elles ainsi que les chevauchements potentiels.

« Nous disposons déjà d'un socle et de ressources et nous pouvons compter sur les experts dans ce domaine pour prendre des mesures au niveau mondial », a déclaré le modérateur de la séance, M. Christoph Winterhalter, Vice-président de l'ISO (questions de politique). « Il existe déjà nombre de normes et d'outils politiques contribuant à l'atténuation des changements climatiques et qui participent à renforcer la cohérence et à établir des points de référence internationaux pour accroître les effets de tout effort mis en œuvre à l'échelon mondial. Il semble de plus en plus évident que nous n'avons pas besoin de réinventer la roue, mais simplement de procéder à un réalignement. »

Supporting global trade with standards

Trade plays an important role in climate change adaptation and mitigation. Conducted through global value chains that link producers in developing countries to consumers around the globe, trade is largely regulated through voluntary standards. Speaking at the ISO pavilion at COP27, Joe Wozniak, who manages the Trade for Sustainable Development Programme (T4SD) at the International Trade Centre (ITC), says voluntary standards, such as those produced by ISO, present a fabulous opportunity for companies to embed social and environmental sustainability into their processes.

In the context of climate change, however, the trend towards more robust legislation in the sphere of business and commerce is accelerating - with a push for mandatory regulations as soon as 2024. This comes at a time when many companies, particularly SMEs, are under a lot of economic pressures due to rising energy prices and inflation. And while most companies understand the need to go green, they often lack the technical know-how and financing to do so.

"The regulatory environment is changing," says Wozniak, but having ISO standards that are aligned with the regulations being developed could help smooth that transition. When these legislations come into being, we need to provide solutions that will help suppliers to meet the standards, and do so in a way that reduces their costs. ISO and ITC can do a lot together to aid in this process. "At ITC, we stand ready to work with ISO in that area," he concludes.

Soutenir l'innovation au travers des normes pour des solutions transformatrices

L'innovation dans le domaine de l'action climatique est un aspect fondamental pour mettre au point des solutions indispensables en matière de climat et de durabilité. Cette question était l'axe principal du Pôle mondial d'innovation, auquel a participé le Secrétaire général adjoint de l'ISO, Silvio Dulinsky. Cette séance, organisée par la CCNUCC, avait pour objectif de souligner l'importance des solutions transformatrices dans l'action climatique et d'examiner comment il est possible de donner une nouvelle dimension à l'innovation et d'en accroître l'efficacité au travers des normes.

Il faut « viser la lune » pour aboutir à des solutions transformatrices, a déclaré Massamba Thioye, Directeur de projet, Pôle mondial d'innovation de la CCNUCC. Faisant référence aux lignes directrices sur la neutralité carbone, lancées la semaine dernière lors de la COP27, M. Thioye a souligné à quel point il était important de « fixer des objectifs audacieux pour aller au-delà de ce qui existe déjà », avant de mettre en avant le rôle essentiel de la normalisation dans cette démarche. « Au moment d'élaborer des normes, l'objectif visé doit être le point de départ », a-t-il rappelé en soulignant à quel point il était essentiel de tirer des enseignements de l'expérience passée.

Réaffirmant l'engagement de l'ISO en faveur de l'action climatique, Silvio Dulinsky a assuré aux participants que l'Organisation déploie des efforts constants pour inscrire l'action climatique au cœur des normes. Il a par ailleurs indiqué que l'ISO passait actuellement en revue son portefeuille de normes pour s'assurer que ce dernier continue d'avoir un « impact fort et positif » sur le climat. « Notre ambition à court terme est d'offrir des solutions concrètes aux entreprises et aux organismes de réglementation partout dans le monde, en donnant la priorité aux besoins réels des personnes dans différents secteurs tels que la mobilité, la santé, et bien d'autres encore », a-t-il déclaré.